Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Youssef El Alaoui et Abdellatif Tarhine, candidats en binôme pour le mandat 2020-2022 de l’APEBI

Candidature pour la présidence et la vice-présidence de la fédération


Samedi 11 Janvier 2020

Youssef El Alaoui et Abdellatif Tarhine respectivement vice-président de la Fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI), et directeur général de Netopia et expert en e-gov et réglementation, ont présenté, mercredi à Casablanca, leur candidature en binôme pour la présidence et la vice-présidence de l’APEBI pour le mandat 2020-2022.
"Notre programme s'articule autour de 4 axes, à savoir la compétitivité et l'économie digitale, le partenariat de la gouvernance et la souveraineté digitale, l'innovation et la création de valeur et le renforcement de l'écosystème au service de ses membres", a souligne M. El Alaoui lors de la présentation de son programme de candidature 2020-2022.
Le premier axe porte sur la formation et l'employabilité, la TPE/PME, l'offshoring et l'infrastructure, haut débit et cloud alors que le deuxième axe repose sur la réglementation, smart gov, notamment par le placement du digital au cœur des politiques sectorielles (santé, éducation, régionalisation et justice), cyber-sécurité et cyber-défense et cloud nation, IA et big data, rapporte la MAP.
Mettant en avant l'importance du volet formation et employabilité, M. El Alaoui a souligné la pénurie importante des ressources IT au Maroc, notant que le programme présenté va permettre de doubler le nombre de formés IT au Royaume, de baisser la pression sur le marché et d'aider les entreprises à croître.
Pour ce qui est de l'offshoring, M. El Alaoui a indiqué que ce dernier crée le plus d'emplois dans l'IT au Maroc mettant en avant la nécessité de créer un offshoring à forte valeur ajoutée notamment dans les technologies de pointe (intelligence artificielle, big data, robotique, blockchain..).
S'agissant de l'axe "Innovation et création de valeur", celui-ci repose sur la startup act, notamment par le renforcement des synergies entre les membres de l'APEBI et les startups, l'Open innovation inclusive, think tank recommendations paper, en mettant en place un think tank de suivi des RP piloté par l'APEBI et constitué d'acteurs de différents secteurs d'activités et les smart cities. Le quatrième axe "Un écosystème renforcé au service de ses membres" du programme proposé porte sur la communauté, l'international, la sensibilisation et l'accès aux grands projets.
Le slogan de campagne du binôme candidat est "Agir pour un impact économique durable". Le duo met également l'accent sur le capital humain qui est la composante essentielle pour développer un esprit d’équipe inclusif, facteur clé du succès d’un mandat qu’ils mettent au service de la profession et de l’économie du Maroc.
Passionné par les nouvelles technologies, Youssef El Alaoui (41 ans) est diplômé de l'Ecole Mohammadia d’ingénieurs (ingénieur d’Etat) et de l’IAE de Paris (MBA). Il a débuté sa carrière en tant qu’ingénieur informaticien chez Novedia en France (2000 à 2007), avant de prendre la direction générale de la filiale au Maroc de 2007 à 2010. Depuis 2010, il occupe le poste de directeur associé de Mobiblanc, dont il en est le co-fondateur. Youssef El Alaoui est aussi un membre actif de Réseau entreprendre Maroc et co-fondateur d’Ackordeon Technologies, dont les sièges se trouvent à Casablanca, à Tunis et à Paris.
Titulaire d’un master en systèmes d’informations de l’Université de New York aux Etats-Unis, Abdellatif Tarhine (48 ans) détient une forte carrière professionnelle acquise aux Etats-Unis, où il a évolué en tant qu'architecte des systèmes d'information, chef de projet, directeur de programme,… et ce, dans différentes entreprises des métiers des technologies d’information.
Abdellatif Tarhine occupe aujourd’hui le poste de directeur général de Netopia Solutions qu’il a cofondée en 2006. Il est également le représentant africain du programme "Microsoft Regional Director", et l’acteur principal de la transformation digitale de l’administration et de l’entreprise marocaine.


Lu 1727 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS