Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Visite de terrain à Al Haouz du nouveau représentant de l’Unicef au Maroc





Forte de son tissu associatif des plus structurés à l’échelle nationale et du soutien des autorités locales déterminées à mettre le train du développement sur de bons rails, Al Haouz dispose d’autant d’atouts pour intéresser également nombre d’organisations internationales, qui ne cessent de faire de cette province un champ d’expérimentation de leurs projets et programmes.
Dans ce cadre, le nouveau représentant de l’Unicef au Maroc, Aloys Kamuragiye, accompagné d’une importante délégation comportant également des responsables centraux du ministère de l’Intérieur, a fait le déplacement, les 4 et 5 février, dans cette province pour s’enquérir des différents projets que mène cette organisation internationale.  
Les conditions climatiques peu clémentes n’ont pas empêché ce haut fonctionnaire de se rendre, en compagnie du gouverneur de la province, Bouchaib El Moutaouakil, à la commune d’Amezmiz, où ils ont inauguré Dar Al Oumouma (maison de maternité), réalisée sur une superficie totale de 655 m2, dont 308 m2 couverts.
D’un montant global de 1.052.600 DH, dont 500.000 DH assurés par l'INDH, 185.000 DH financés par le Conseil provincial et 152.600 DH par l'Agence de Développement social (ADS), cette entité a une capacité d’accueil de 12 femmes.  
L’objectif de cette structure étant de renforcer et améliorer les connaissances et le savoir-faire des femmes pour ce qui est du développement intégré du jeune enfant et des soins maternels et infantiles et surtout, de contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité maternelle et prénatale.
 M. Kamuragiye a saisi également l’occasion pour effectuer une tournée dans les différentes dépendances du Centre Communal de Santé d'Amezmiz.  Selon un exposé présenté à cette occasion, pour informer l’assistance sur le fonctionnement, les missions et les rôles de cette infrastructure de santé, le nombre d'accouchements réalisés dans ce centre, au titre de l'année 2008, a atteint 609, alors que ce chiffre devra atteindre 1.218 accouchements en 2009. A la commune de Tahanaout, M. Kamuragiye s’est rendu au siège de l'Espace Provincial des Associations de Développement d'Al Haouz, où  des explications lui ont été fournies par Abdellatif Jaidi, président de cette structure associative, qui regroupe 1.626 associations, 100 coopératives et 5 espaces, dont 4 espaces de cercles et 1 du Pachalik d'Ait Ourir.
Espace d'échange, de communication et d'amélioration du savoir-faire des associations dans une logique d'innovation sociale et technique, cet  Espace a été créé en 2001, grâce à un partenariat entre le Conseil provincial (3.000.000 DH), l'INDH (1.000.000 DH) et l'ADS (1.740.000 DH).
Le siège de cet Espace, qui a été inauguré, le 29 mars 2007, par le Souverain, comprend, entre autres, une salle polyvalente, deux salles d'ateliers, une salle multimédias, une salle de lecture, une salle de réunion, une bibliothèque, deux dortoirs ainsi que des dépendances administratives.
Toujours au siège de cet Espace, le représentant de l'UNICEF au Maroc s’est arrêté sur le bon déroulement d'une session de formation, initiée par l’Association de Développement du Monde Rural (ADMR). Cette formation vise à renforcer les compétences d’une trentaine de techniciens des communes locales de la province dans les domaines notamment, du montage et gestion des projets, des techniques de la rédaction administrative et du dessein assisté par ordinateur (DAO).
M.Kamuragiye s’est enquis également des travaux de réalisation d’une unité d'iodation du sel alimentaire pour un montant global de 280.000 DH, financé par l'INDH (200.000 DH), l'Unicef (50.000 DH) et le Conseil provincial (30.000 DH).
L’importance de cette unité qui sera opérationnelle dans les mois à venir est justifiée par la volonté d’améliorer les conditions de santé de la population locale, à travers notamment la lutte contre la carence en iode et surtout la création d’opportunités d'emploi pour les habitants de la région.
M. Kamuragiye a saisi sa présence à Tahanaout pour effectuer une visite à l'hôpital provincial Mohammed VI, occasion de tenir une réunion avec le délégué provincial de Santé à Al Haouz ainsi qu’avec un important staff médical.
   Il s’est enquis aussi du projet « Education Parentale » qui s’assigne pour missions d’améliorer les connaissances et les pratiques des parents en matière de santé de l’enfant, de contribuer aux changements des comportements des parents, de produire une série d’interventions pour le changement des comportements parentaux et de mettre en place les mécanismes et les structures de travail pour l’élaboration d’une stratégie spécifique adaptée, intégrée et globale sur l’éducation.
A la commune d’Ourika (environ 40 kilomètres de Marrakech), M. Kamuragiye a visité Dar Al Oumouma, réalisée grâce à un budget total de 1.600.000 DH, dont 800.000 DH (financement et l’équipement) offerts par le Conseil  provincial,  l’INDH (200.000 DH pour l’équipement) et l’Unicef avec 600.000 DH pour la construction.
Une visite a été effectuée, par la même occasion, au centre communal de santé de l’Ourika que l’Unicef a doté d’une ambulance et d’un échographe.
Lors de leur visite au siège de la province d’Al  Haouz,  les membres de ladite délégation ont eu l’occasion d’avoir un aperçu global sur cette province, présenté par M. El Moutaouakil.
Dans son exposé le gouverneur a mis en exergue le dynamisme que connaît la province sur les plans économique et social ainsi que la synergie existante entre la société civile et les autorités locales, se félicitant, par la même occasion, des différentes actions que mène l'UNICEF au niveau de la province et qui ont eu pour impact direct, une amélioration notable des conditions de santé des populations autochtones.
   Il a plaidé, dans ce sens, en faveur d'une accentuation des efforts de tous en vue de parvenir à la réalisation du développement escompté, exprimant la détermination des différents intervenants à œuvrer de concert pour améliorer les conditions de vie et de santé des populations dans une province à dominante montagneuse avec 75% de la superficie totale.



Mohamed RAMI
Mardi 10 Février 2009

Lu 177 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés