Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une unité modèle d'enseignement préscolaire voit le jour à douar Tirghiste




L'unité de l'enseignement préscolaire située au Douar Tirghiste relevant de la commune rurale d'Anemzi (province de Midelt), est l'un des projets éducatifs modèles créés dans le cadre de l'Initiative Nationale pour le développement humain (INDH).
Cette unité, qui compte deux salles de classe, accueille actuellement 38 enfants dont l'âge est compris entre 4 et 5 ans. A cette occasion, le wali chargé de la coordination de l'INDH, Mohamed Dardouri, accompagné du gouverneur de la province de Midelt, Mustapha Ennouhi, d'une délégation de la Banque mondiale, des élus locaux, des chefs des services extérieurs et d'acteurs de la société civile, s'est rendu samedi dans cette unité-modèle de l'enseignement préscolaire ayant vu le jour dans le cadre de la 3ème phase de l'INDH.
Ainsi, des explications ont été fournies à M. Dardouri sur le fonctionnement de cette unité et sur les différentes méthodes pédagogiques suivies en matière d'enseignement des élèves de la région.
M. Dardouri et la délégation l'accompagnant ont pris connaissance aussi d'une série de données relatives aux mécanismes d'activation de l'axe de l'enseignement préscolaire en milieu rural, qui repose sur le diagnostic participatif et l'identification des besoins par les comités locaux de l'INDH, ainsi qu’aux structures d'accueil existantes concernant le préscolaire et leur conformité aux standards fixés par la Fondation marocaine pour la promotion de l'enseignement préscolaire.
Par la même occasion, des explications ont été présentées à l'assistance sur le programme de création d'unités du préscolaire au titre de l'année 2020 au niveau des cercles de Midelt, Boumya, Errich, et d’Imilchil, outre le plan pluriannuel concernant le préscolaire et qui porte sur la construction de 160 salles de classe en vue de combler le déficit accusé en la matière.
Dans une déclaration à la MAP, Aziz Kaïchouh, directeur général de la Fondation marocaine pour la promotion de l'enseignement Préscolaire, a relevé que la troisième phase de l'INDH comprend plusieurs axes concernant les générations montantes.
Et d'ajouter qu'il a été procédé à la sélection de deux éducateurs issus du  Douar Tirghiste pour donner des cours au sein de cette unité, notant que parmi les critères retenus figurent leur parfaite maîtrise de la langue amazighe locale, et leur capacité à s'intégrer avec aisance et à entretenir des relations solides avec la population et les parents et tuteurs d'élèves. Et de poursuivre que cette unité est similaire à celles ayant vu le jour dans d'autres régions du Royaume dans le cadre de l'INDH, aussi bien en ce qui concerne les équipements et outils pédagogiques et didactiques, que des critères et qualité de formation des éducateurs ou encore en ce qui concerne la manière selon laquelle sont assurés le suivi et le contrôle du fonctionnement sur les plans administratif et pédagogique.
Il a, par la même occasion, mis en avant l'importance de cette unité du préscolaire, située à près de 30 km du centre d'Imilchil et ce, compte tenu de la difficulté d'y accéder en raison des conditions climatiques difficiles et des moyens limités dont dispose la population.

Mardi 14 Janvier 2020

Lu 1429 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif