Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une caravane médicale au profit des pensionnaires des établissements pénitentiaires de la région du Nord




Une caravane médicale au profit des pensionnaires des établissements pénitentiaires de la région du Nord a été lancée, jeudi à Tanger, avec au menu plusieurs activités de sensibilisation et d'hygiène et une campagne médicale.
Initiée par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus sous le thème "La protection sanitaire, vecteur essentiel pour la préparation à la réinsertion", cette opération solidaire a pour objectif d'humaniser les conditions de détention et d'améliorer la qualité des services médicaux au sein des établissements pénitentiaires dans l'objectif de promouvoir la réinsertion des détenus dans le tissu socioéconomique local.
Dans une déclaration à la MAP, le coordonnateur du Centre d'accompagnement et de réinsertion de Tanger auprès de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, Hassan Rhiya, a indiqué que cette campagne, organisée selon une approche participative, devra profiter à pas moins de 4.000 pensionnaires des établissements pénitentiaires de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
Et de préciser que cette action humanitaire, qui s'inscrit en droite ligne du programme ambitieux de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus et dans le sillage de la Haute sollicitude dont Sa Majesté le Roi entoure cette catégorie de la population, entend fournir une couverture sanitaire globale, améliorer les conditions de vie des détenus et leur permettre de tirer profit de leurs droits sociaux dans la perspective de créer toutes les conditions favorables à leur réinsertion.
Organisée en partenariat avec la wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, la direction régionale de la santé, le Syndicat des pharmaciens d'officine de Tanger, la Fondation Mohammed V pour la solidarité et la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion, cette caravane médicale devra faire escale, trois jours durant, dans chacun des établissements pénitentiaires de Tétouan, Larache, Ksar El Kébir, Al Hoceima, Oued Laou et Ouazzane, avant de prendre fin le 17 février à Chefchaouen.
Chaque établissement abritera, lors de la première journée de chaque escale, des séances de sensibilisation aux différentes questions sociales et sanitaires, en l'occurrence le tabagisme et la consommation des drogues, le dépistage des cancers chez les femmes et l'adoption d'un mode de vie sain, qui seront animées par des représentants des délégations provinciales du ministère de la Santé.

Samedi 28 Janvier 2017

Lu 979 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés