Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une bande dessinée pour sensibiliser à une prise de conscience environnementale auprès des enfants

Une initiative parallèle à la signature d’une convention de partenariat entre la Ligue Mohammedia des oulémas et l'Unicef




La Ligue Mohammedia des oulémas à lancé, en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), une bande dessinée visant à promouvoir une prise de conscience environnementale auprès des enfants, à l'occasion de la 22ème Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22) qui se tient jusqu'au 18 novembre à Marrakech.
Intitulée ''Les quatre sauveteurs'', cette bande dessinée, destinée aux enfants et aux jeunes, vise à contribuer à promouvoir une prise de conscience environnementale auprès des enfants et des pensées positives auprès des générations futures, indique un communiqué de la ligue.
Dans une allocution à cette occasion, le secrétaire général de la Ligue Mohammedia des oulémas, Ahmed Abbadi, a affirmé que cette bande dessinée, dont le premier numéro vient de paraître et sera suivi d'autres numéros, a été réalisée avec l'apport de plus de 1.000 enfants des différentes régions du Royaume, sous la supervision des membres du club environnement relevant de l'unité Al Fitra des jeunes relevant de la Ligue.
Abbadi a expliqué que les enfants de l'unité Al Fitra ont travaillé en groupes sur le sujet des changements climatiques et brossé les portraits de personnages de bandes dessinées, à travers la conception de dialogues thématiques et des questions pour susciter des réactions perspicaces des lecteurs.
L'unité Al Fitra des jeunes a accompagné les enfants à travers des ateliers et des rencontres organisés dans plusieurs villes du Royaume leur permettant d'acquérir les capacités nécessaires pour faire face à nombre d'enjeux du futur tels les enjeux de l'environnement et les changements climatiques, a affirmé le secrétaire général de la Ligue. Pour sa part, Mme Fatoumata N'diaye, directrice exécutive adjointe de l'Unicef a évoqué l'impact des changements climatiques sur les enfants qui en subissent les effets plus que les adultes.
Mettant l'accent sur l'importance de cette bande dessinée, la directrice exécutive adjointe de l'Unicef a indiqué qu'il s'agit d'une production qui jette la lumière sur les dimensions des changements climatiques, mettant en relief l'impact de ce phénomène sur les enfants du monde.
La Ligue Mohammedia des oulémas avait signé une convention de partenariat avec l'Unicef visant à mettre à profit les expériences des deux parties pour renforcer la culture des droits de l'enfant, à consacrer les valeurs du juste milieu, de modération, les valeurs constructives prônant la paix et le rejet de la violence et de l'extrémisme.
Le partenariat englobe un accord visant à renforcer les droits de l'enfant à travers les réseaux d'action de la Ligue Mohammedia des oulémas et l'Unicef. Des projets portant sur l'utilisation de la technique de l'écriture, du dessin, l'élaboration de séries de bandes dessinées en version papier et numérique sont prévus.

Samedi 12 Novembre 2016

Lu 760 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés