Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un mini-remaniement ministériel prévu en France

Rachida Dati reste au gouvernement




Un mini-remaniement ministériel prévu en France
Le secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement Roger Karoutchi a assuré hier que la ministre de la Justice Rachida Dati allait rester au gouvernement, où elle “fait un excellent boulot”, et n’a pas l’intention de se présenter aux élections européennes de juin.
Alors qu’on lui demandait si Rachida Dati allait quitter le gouvernement, M. Karoutchi a répondu sur Europe 1 : “Pas à ma connaissance, à ma connaissance le président de la République ne lui a pas proposé de partir aux Européennes, Rachida Dati reste au gouvernement, elle y fait un excellent boulot”.
“On peut lui proposer par exemple de conduire la liste aux régionales à Paris mais ça, ça n’implique pas de quitter le gouvernement, à ma connaissance elle n’a pas l’intention d’aller aux Européennes”, a insisté le secrétaire d’Etat.
Le nom de Mme Dati avait été évoqué pour les élections européennes après le refus de sa collègue de gouvernement Rama Yade de conduire la liste UMP en Ile-de-France.
Roger Karoutchi a indiqué que le mini-remaniement ministériel annoncé aurait lieu dans “trois, quatre jours, le temps nécessaire pour les derniers ajustements”. “Mais ce sera un remaniement léger”, a-t-il confirmé.
Il a confirmé le scénario : le départ du ministre du Travail Xavier Bertrand pour assurer la direction de l’UMP, remplacé par Brice Hortefeux, auquel succéderait au ministère de l’Immigration l’ex-socialiste Eric Besson, actuellement secrétaire d’Etat à la Prospective.
Ces derniers jours, plusieurs médias ont évoqué, au conditionnel, le départ de Dati du ministère de la Justice. Dans son entourage, on a démenti catégoriquement pareille éventualité.
“Rachida Dati n’a jamais eu de proposition et elle n’est pas prête à quitter le gouvernement. Ces deux informations sont erronées”, a expliqué un de ses proches collaborateurs.
La ministre de la Justice a d’ailleurs elle-même démenti les rumeurs concernant son départ du gouvernement en déclarant hier au « Figaro » : «J’ai encore reçu récemment l’assurance du président de la République que je continuerai en 2009 à mener mon action de Garde des Sceaux à la Chancellerie».

AFP
Mercredi 14 Janvier 2009

Lu 91 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés