Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un Conseil municipal des enfants envisagé à Essaouira




Une réunion dédiée à la présentation du projet "Conseil municipal des enfants d'Essaouira" a été tenue récemment dans la cité des alizés et ce, à l'initiative du Conseil municipal de la ville. Placé sous le thème "Essaouira, ville amie des enfants", cette réunion fait suite à une sollicitation formulée par "l'Association Bayti" sur la base du projet de mise en oeuvre d'une instance citoyenne de représentation des enfants d'Essaouira, tenue par les enfants eux-mêmes.
Intervenant à cette occasion, Hicham Jebbari, président du conseil municipal, s'est référé aux dispositions de la Constitution de 2011 ainsi qu'aux hautes orientations Royales pour rappeler le cadre juridique et législatif concernant la protection des enfants, avec un accent particulier mis sur l'importance de la promotion de la démocratie participative comme outil d'une meilleure implication des citoyens, en général, et des enfants, en particulier, dans la gestion de la chose locale.
Par la même occasion, il a mis en lumière l'ouverture politique et l'engagement du Conseil municipal de la cité des alizés à appuyer et à promouvoir toute initiative citoyenne visant la promotion de la démocratie participative, mettant en avant la pertinence de la participation des enfants, dans le cadre d'une approche novatrice, à même de mettre sur pied une instance effective dédiée à cette frange de la société.
Le représentant des autorités provinciales a engagé la réflexion sur l'efficacité de l'approche participative dans tous les domaines de la société, citant plusieurs exemples via moult expériences réussies à travers le monde. Il a, en outre, rappelé les hautes orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour la promotion des droits de l’Homme et de l’enfant, réitérant l'appui des autorités provinciales à cette initiative.
Hassan El Kadiri, coordinateur de l’Association Bayti-Essaouira a, quant à lui, donné un aperçu détaillé sur le dispositif soutenu par l’ambassade de France au Maroc, dans le cadre de son appel à projet baptisé "Soutien à la jeunesse en situation précaire". Sur le projet "Conseil municipal des enfants d'Essaouira", il a fait savoir qu'il s’inscrit dans le cadre de cette volonté de faire entendre la voix des enfants, en leur permettant d’exprimer leurs opinions et de faire connaître et reconnaître leurs droits à l’échelle locale. "L’Association Bayti est engagée dans la promotion des droits de l’enfant reconnus universellement par la Convention internationale des droits enfants et ses protocoles facultatifs", a-t-il tenu à rappeler.
A noter que le projet "Conseil municipal des enfants d'Essaouira" se donne pour missions notamment de développer le sens des devoirs et des responsabilités des enfants vis-à-vis de la société, d'accompagner les enfants en vue de consolider leur autonomie et promouvoir leur citoyenneté, de raffermir leur attachement à la mère-patrie, et de leur offrir l'opportunité d'exprimer leurs besoins par l'intermédiaire de leurs représentants au Conseil. Ce projet vise aussi à permettre aux enfants de développer les compétences et capacités de leadership, de nouer et consolider des liens d'amitié entre les différents enfants de la cité des alizés et ceux d'autres villes du Royaume ou issus de pays étrangers.
La réunion a été rehaussée par la présence de plusieurs personnalités, des représentants d’institutions ainsi que de plusieurs acteurs associatifs œuvrant dans le domaine de la protection de l’enfance et de la jeunesse.

Mardi 17 Décembre 2019

Lu 1948 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.