Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tour du Maroc cycliste : Adil Jelloul s’adjuge la quatrième étape




Tour du Maroc cycliste : Adil Jelloul s’adjuge la quatrième étape
Le coureur cycliste de la sélection marocaine « A », Adil Jelloul, a signé la première victoire marocaine lors du 22è Tour cycliste du Maroc, en remportant lundi la quatrième étape entre Taliouine et Ouarzazate (175 km), alors que le Kazakh Alexander Dymovskikh conserve son maillot jaune de leader.
Jelloul, qui a endossé le maillot vert de leader du classement par points, a signé un temps de 4h26 :49, devançant le Slovaque Juraj Sagan et le Turque Nazim Bakirci, auteurs du même chrono.
Le programme de cette étape de montagne, dont le départ s’est fait à Taliouine après un transbordement d’Agadir, comprenait deux GPM (grand prix de la montagne) disputés au niveau de deux cols de 3è catégorie situés aux kms 13 et 100.
Le maillot à pois rouges du meilleur grimpeur est revenu au Turque Mert Mutlu. En plus des montagnes, cette étape, la plus longue de cette 22è édition, était marquée par plusieurs difficultés, dont des chaussées étroites, descentes dangereuses et passages étroits d’oueds.
Dès les premiers kilomètres, dix coureurs se sont détachés du peloton principal, dont le Marocain Adil Jelloul, qui a dû affronter seul des adversaires qui courraient en équipe, notamment trois Turcs (Nazim Bakirci, Kemal Kucukbay, Mutlu) et autant de Slovaques (Sagan, Maros Kovac, Jan Sypiky).
Après cette échappée, la victoire de cette étape ne concernait plus que les coureurs du peloton de tête, qui se sont offerts des écarts confortables, atteignant jusqu’à 7 min 15 sec à la sortie de Taznakht (85è km).
Aux 20 derniers kilomètres, certains coureurs, notamment Sagan, Sypiky et Bakirci, commençaient à accélérer le rythme dans l’espoir de surprendre leurs adversaires, mais Jelloul, qui observait intelligemment la course n’a pas lâché prise.
Aux ultimes mètres, les quatre derniers coureurs se sont lancés dans un sprint final infernal qui a tourné en faveur du Marocain.
“L’étape était très dure à cause des montagnes. J’ai dû batailler contre trois coureurs turcs et trois slovaques, et j’ai pu heureusement déjouer leurs plans tactiques”, a indiqué Jelloul à la presse.
“Cette victoire constitue une lueur d’espoir pour l’équipe nationale pour signer de meilleurs résultats lors des prochaines étapes”, a-t-il ajouté.
Le Directeur technique national, Mustapha Najjari, s’est dit, lui, très heureux suite à cette victoire. “S’il n’y avait pas eu des erreurs tactiques dimanche, cette victoire aurait été la deuxième pour Jelloul”, a indiqué Najjari, ému par l’émotion.
La cinquième étape devait se disputer, mardi, entre Ouarzazate et Tinghir sur 168 km.

MAP
Mercredi 15 Avril 2009

Lu 163 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés