Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Stratégie du développement du cyclisme marocain




Les grandes lignes de la stratégie de développement du cyclisme marocain, comme modèle du vélo africain, a été esquissée lors d’une conférence tenue, vendredi à Meknès, en marge du 22è Tour cycliste du Maroc.
Cette stratégie, présentée par Mohamed Zaghloul, directeur administratif de la FRMC, a pour principal objectif d’assurer une participation honorable au Jeux Olympiques de 2012 à Londres.
Dans le cadre de cette stratégie, plusieurs actions ont été entreprises depuis 2008, dont la création de commissions pour le cyclisme féminin et le vélo tout terrain VTT, l’organisation de plusieurs courses au niveau des régions, la participation à des Tours en Afrique (Gabon, Burkina Faso, Egypte), la formation de juges et d’encadrants techniques marocains et l’élargissement de la base des pratiquants et des clubs affiliés.
Au niveau de la représentativité du Maroc au sein des instances internationale, Zaghloul a rappelé l’élection, en février dernier, d’Abdelkhaled Khaldoun, secrétaire général de la FRMC, comme membre du comité exécutif de la Confédération africaine de cyclisme (CAC) et représentant du continent auprès de l’Union cycliste internationale (UCI). De son côté, Mustapha Nejjari, directeur technique national, a donné un aperçu sur la préparation des équipes nationales, notamment aux nivaux de l’encadrement, les concentrations et formations, les participations à des compétitions internationales et les critères de sélection.
Il a fait savoir, dans ce cadre, que dix coureurs marocains vont entamer un stage à longue durée, dont quatre en Suisse et six au Maroc, pour préparer les prochaines échéances internationales, notamment les Jeux Méditerranéens 2009 en juin prochain à Pescara (Italie).
Les travaux de cette conférence ont été également animés par un exposé de Marco Benedetti, journaliste italien spécialisé en cyclisme, qui a présenté, chiffres à l’appuie, l’expérience italienne en la matière.
Il a ainsi évoqué les efforts de la Fédération italienne pour la promotion du cyclisme parmi les jeunes, du cyclisme de masse et du cyclisme bio, ainsi que le rôle économique du cyclisme en Italie.
Benedetti a également donné un aperçu sur les différents aspects du Tour d’Italie (Giro), un des plus prestigieux au monde, notamment aux niveaux de l’organisation, des bénéfices engendrés, du financement, de la couverture médiatique et de l’engouement populaire.
Cette conférence a été tenue sous le thème “Stratégie et actions pour la croissance du cyclisme en Afrique”.

MAP
Lundi 20 Avril 2009

Lu 152 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés