Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Spécial fin d'année : Sensibilisation aux dangers des catastrophes naturelles




Spécial fin d'année : Sensibilisation aux dangers des catastrophes naturelles
Nous sommes le mercredi 28 août en début d’après-midi. Ce qui aurait dû être un simple match de foot amateur à Tizert, un village non loin de Taroudant, s’est transformé en tragédie lorsque la crue subite d'une rivière a tout emporté sur son passage. Pourtant, le bilan final qui fait état de huit morts aurait pu être moins lourd si les victimes avaient conscience du danger imminent. Entre le moment où la crue a commencé et celui où elle a atteint son pic, il y avait assez de temps pour quitter les lieux. Dans cette situation, le manque de sensibilisation des populations quant aux dangers des déchainements de la nature peut être pointé du doigt. D’autant que quelques semaines plus tard, le chauffeur d’un bus a pris le risque inconsidéré de traverser un pont au moment de la crue d’une rivière près d'un village de la région d'Errachidia. Résultat : le bus a été emporté et 17 personnes ont été tuées tandis que 30 autres ont été blessés.

Mercredi 1 Janvier 2020

Lu 2188 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Novembre 2020 - 17:03 Le collectif Parité maintenant monte au créneau