Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Soumaya Naâmane Guessous : La femme marocaine a consenti d’énormes efforts pour s’imposer dans un environnement à prédominance masculine

Conférence-débat à Montréal sur l’évolution de la société et son impact sur la relation homme-femme




“L’évolution de la société marocaine et son impact sur la relation homme-femme" a été le thème central d’une conférence-débat animée, samedi à Montréal, par la grande sociologue Soumaya Naâmane Guessous.
Cette rencontre, organisée par le Centre culturel marocain "Dar Al-Maghrib" dans le cadre du mois de la femme marocaine d’ici et d’ailleurs, lancé à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme, a permis de mettre en valeur l’évolution rapide de la société marocaine et les changements palpables réalisés au Royaume tant au niveau de la législation que du vécu quotidien pour améliorer la condition de la femme et faire d’elle l’égale de l’homme en vue de contribuer au processus de développement tous azimuts que connaît le pays.
Dans ce sens, Mme Naâmane Guessous a souligné que le Maroc a connu, au cours des dernières années, une dynamique extraordinaire notamment sur le plan social, relevant que cette dynamique vertueuse a permis à la société marocaine de connaître des mutations sociales rapides et un développement notable du statut de la femme pour lui permettre d’occuper la place qui lui revient dans une société où prévalait une culture conservatrice et séculairement patriarcale.
Rappelant la situation de la femme marocaine, qui a été pendant longtemps exclusivement cantonnée à son rôle de mère de famille et d’épouse, elle a indiqué que la gent féminine a réussi progressivement au lendemain de l’indépendance et au cours des dernières décennies à faire face à cette injustice et à faire ses preuves dans tous les domaines, ajoutant que la femme marocaine a consenti d’énormes efforts pour s’imposer dans un environnement souvent à prédominance masculine, et a franchi de grands pas sur la voie de son autonomisation et de son épanouissement, loin de la tutelle de l’homme.
Mme Naâmane Guessous, également professeur universitaire et écrivaine, a, par ailleurs, mis en exergue les grandes avancées réalisées par le Royaume en matière de législation pour promouvoir les conditions de la femme marocaine, sous le leadership éclairé de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Elle s’est ainsi félicitée du progrès qu'a connu le statut de la femme ces dernières années, notamment avec la réforme du Code de la famille en 2004, une réforme "révolutionnaire" et "avant-gardiste" qui a rendu justice à la femme marocaine en lui garantissant plus d’égalité et d’équité vis-à-vis de l’homme et en lui permettant d’occuper la place qu’elle mérite au sein du couple, ainsi qu'avec les changements fondamentaux apportés au Code de la nationalité, qui a garanti à la femme le droit de transmettre la nationalité marocaine à ses enfants nés de père non marocain.
La conférencière a aussi mis en avant la Constitution de 2011, qui a accordé une place de choix aux femmes, ajoutant que la Loi suprême du Royaume a institué, en vertu de ses dispositions, le principe d’égalité homme-femme en matière des droits et des libertés et la parité.
Mme Naâmane Guessous a, en outre, relevé que le Maroc a accompli des progrès indéniables sur la voie de la consolidation de l’égalité homme-femme, estimant, toutefois, que des paliers restent encore à franchir pour aboutir à une véritable équité qui permet aux femmes d’avoir les mêmes chances de réussite que leurs homologues masculins.
Dans ce sens, elle a indiqué que les jeunes, qui constituent la moitié de la population et représentent la relève, doivent être de véritables acteurs de changement dans ce Maroc en pleine mutation, afin de contribuer activement à faire avancer la condition féminine et à assurer cet équilibre et cette complémentarité entre l’homme et la femme, le but ultime étant de garantir cette égalité tant souhaitée dans une société marocaine en constante évolution.

Mardi 27 Mars 2018

Lu 3280 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés