Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sommet Climate Chance à Agadir


Le rendez-vous annuel des opérateurs non-étatiques dans la lutte contre le dérèglement climatique



Les préoccupations du Maroc concernant le climat ne s’estompent pas. Après Marrakech, c’est au tour d’Agadir de rassembler les acteurs soucieux, mais cette fois-ci dans le cadre d’un Sommet. En effet, la ville d'Agadir abritera la 2ème édition du Sommet Climate Chance du 11 au 13 septembre 2017.
La première  s’étant déroulée à Nantes, cette 2ème édition se veut marocaine et permettra de mesurer les progrès de l'action, d'approfondir les échanges sur les réussites comme sur les difficultés et de favoriser la mutualisation des expériences et des innovations. Aussi, cette  édition mettra  un accent particulier sur les enjeux du continent africain et plus largement les pays du Sud.
À cette occasion, les organisateurs ont souligné: «Presque un an après la COP22, ce Sommet sera une opportunité de faire le point sur l’agenda de l’action et en particulier le partenariat de Marrakech. Ce sera également l’occasion de préparer des messages communs qui seront délivrés aux États à l’occasion de la COP23 dans le prolongement de la Déclaration de Nantes, déclaration qui, à ce jour, reste le texte le plus largement signé par les acteurs non-étatiques depuis l’adoption de la Convention de Rio sur le climat en 1992». Il est à rappeler que la Déclaration de Nantes a été adoptée lors du Sommet mondial en septembre 2016 à Nantes et coordonnée par l’Association Climate Chance. Elle porte comme devise « Renforcer l’action concrète pour combler le fossé entre les engagements actuels et l’objectif de l’Accord de Paris » 
Le programme de cette édition est constitué de  3 piliers habituels de Climate Chance: il y a d'abord les forums pour faire le point en vue de la COP23 sur les actions de la vingtaine de coalitions sectorielles (transport, énergie, etc). À ces forums s'ajoutent des plénières, organisées à la manière habituelle de Climate Chance. Ces plénières d'ouverture et de fermeture, aborderont les thématiques de financement, défi des villes en Afrique et migrations. Les ateliers constituent le 3ème pilier. En effet, un appel à contribution a été lancé le 28 février et est resté ouvert jusqu'au 15 mai pour décider des ateliers qui enrichiront le programme et feront de cette rencontre un moment de partage et de réflexion. Les contributeurs sélectionnés autorisent l’Association Climate Chance à réutiliser et   communiquer leurs travaux. 
Climate Chance a aussi pensé à organiser des stands, totalement gratuits, où seront représentés groupes non-étatiques et associations africaines. Le Sommet a aussi prévu des animations spécifiques pour mettre en valeur l'artisanat et le territoire local.
Avec plus de 80 ateliers de bonnes pratiques qui seront présentés autour de 17 thématiques touchant différents secteurs et une participation importante englobant plus de 3.000 adhérents, cette 2ème édition du Sommet Climate Chance se montre prometteuse.


Oumaima Hajri (Stagiaire)
Lundi 31 Juillet 2017

Lu 789 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés