Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sanctions disciplinaires et élimination systématique de fonctionnaires de police tricheurs




Le directeur général de la Sûreté nationale a décidé des sanctions disciplinaires et l’élimination systématique de cinq fonctionnaires de police ayant passé le concours professionnel interne des officiers au titre de l’année 2017, a indiqué jeudi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Ces mesures ont été prises dans le cadre du renforcement de la transparence dans les différents concours professionnels organisés par la DGSN et de la consécration du principe de l’égalité des chances entre tous les candidats, a expliqué la DGSN dans un communiqué. La commission de correction des épreuves avait constaté une grande similitude entre les copies d'examen des candidats, confirmant la présence de cas de fraude, ce qui a nécessité l'élimination systématique des candidats concernés qui ont reçu des blâmes tout en étant privés d'indemnités pour deux mois.
Ces sanctions et mesures disciplinaires ont également concerné six autres fonctionnaires de sûreté, a fait savoir la DGSN, notant que quatre fonctionnaires, qui étaient chargés de la surveillance dans les salles d'examen, ont fait l'objet d'un avertissement, et ce pour négligence dans l'accomplissement de leurs obligations de contrôle et de lutte contre la fraude.
Un officier de police principal a, en outre, reçu un avertissement pour dépassements professionnels, en manquant d'assurer un encadrement adéquat du concours dans la ville d'Errachidia, tandis qu'un commissaire de police exerçant dans la même ville a reçu une lettre d'observations. Ces mesures et sanctions disciplinaires s'inscrivent dans le cadre des efforts des services de la DGSN pour moraliser les concours d'accès aux cycles de police, qu'il s'agisse de concours internes ouverts aux éléments de police, ou de concours externes ouverts au grand public, et ce en application des principes de transparence et d'intégrité, d'une part, et de corrélation entre responsabilité et reddition des comptes, de l'autre, conclut le communiqué.

Samedi 17 Mars 2018

Lu 245 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés