Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Saïss : Je suis ouvert à un départ comme à une prolongation avec Angers SCO




S’il y a un international marocain qui n’est pas pressé pour changer de cieux, c’est bel et bien Romain Ghannam Saïss. Les offres provenant de certains clubs huppés ne sont pas faites pour lui tourner la tête et le pousser à quitter coûte que coûte le modeste club français de Ligue 1 d’Angers SCO avec lequel il est sous contrat jusqu’en juin 2017.
Cet esprit de retenue anime également les responsables d’Angers, à commencer par le directeur sportif du club Olivier Pickeu qui a affirmé dans une déclaration relayée par les médias de l’Hexagone qu’  «on savait qu’il (Saïss) serait courtisé. On négocie en parallèle pour une prolongation même si, avec les sollicitations, on peut aussi le perdre. Personnellement, je ne suis pas pressé à l’idée de le voir partir. On va voir comment ça va se passer. Pour l’instant, il est  là et va finir le stage avec nous. Pour qu’il parte, il faut que toutes les conditions soient réunies».
Pour couper court aux rumeurs d’usages ponctuant tout marché de transfert, Romain Ghannam Saïss, a accordé récemment un entretien au quotidien régional Ouest France dans lequel il est revenu sur son avenir immédiat, faisant savoir qu’ «aujourd’hui je suis toujours Angevin. Tant que je suis ici, je vais m’investir à 200% dans le projet, avec l’équipe et avec le club. Je ne me projette pas plus loin. Je laisse le reste à mes agents. Je sais qu’il y a des sollicitations». Et de préciser à ce propos :  «Je suis ouvert à un départ comme à une prolongation. Je privilégie un projet et si je dois partir, c’est pour un meilleur club qu’Angers. Je me sens bien ici, ce club m’a beaucoup apporté. Si j’ai fait une bonne annéeen Ligue 1, c’est grâce à eux. Donc, s’il faut rester, ça ne me posera pas de problème et je ne vais pas bouder dans mon coin».
A la question d’un éventuel départ, l’arrière central franco-marocain a indiqué :  « Si je pars, ce sera sûrement pour un club étranger, oui. Dans tous les cas, je me prépare pour le début de saison et le match de Montpellier. J’aurais déjà pu rejoindre Aston Villa à la trêve mais ils n’étaient pas bien sportivement».
Hormis ce club anglais de Premier League qui, de par le passé, a vu défiler deux autres joueurs marocains, Mustapha Hadji et Karim El Ahmadi, les services de Romain Ghannam Saïss ont été sollicités par les deux formations sévillanes, le Bétis et le FC Séville. Sauf que les négociations n’ont pas débouché sur une conclusion devant arranger les affaires et d’Angers et de Saïss. 
Né le 26 mars 1990 à Bourg-de-Péage en France, Romain Ghannam Saïss avait débuté chez les amateurs d’AS Valence avant d’embrasser une carrière professionnelle au niveau de la Ligue 2, chez Clermont Foot (2011-2013) et le Havre AC (2013-2015). La Ligue 1, c’est avec Angers SCO qu’il l’a découverte en 2015, disputant une saison pleine avec 37 matches dans les jambes et un but à son actif.
Des performances qui lui ont valu d’être convoqué de nouveau en équipe nationale, sachant que sa première cape remonte à l’ère du sélectionneur Rachid Taoussi à l’occasion d’un match amical contre le Togo le 14 novembre 2012. Quatre ans plus tard, il est rappelé par Hervé Renard pour faire partie du Onze engagé dans les éliminatoires de la CAN 2017 et qui abordera celles du Mondial FIFA 2018.   
Un statut d’international qui devra certainement aider Romain Ghannam Saïss à faire valoir davantage sa cote dans le marché des transferts.
 

Epreuve argentine pour les U20



L'équipe marocaine de football des moins de 20 ans entamera sa participation au tournoi international COTIF d'Alcudia (24 juillet 4 août), en Espagne, en affrontant l'Argentine, son principal challenger dans un groupe B qui compte également le Costa Rica, le Qatar et le Mexique. La rencontre des Lionceaux de l'Atlas contre les Argentins se jouera le 25 juillet, indique la Fédération Royale marocaine de football (FRMF).
Les Nationaux enchaîneront avec des matchs contre Costa Rica, le 27 juillet, Qatar (29 juillet) et le Mexique (31 juillet), précise la FRMF sur son site web.
Le groupe A de ce tournoi comprend les équipes d'Espagne, US. Soccer, Bahreïn, Mauritanie et Venezuela. En prévision de ce tournoi, 23 joueurs de la sélection marocaine ont été convoqués pour effectuer un stage du 20 au 23 juillet, au Centre national Maâmoura (près de Salé).

Mohamed Bouarab
Samedi 23 Juillet 2016

Lu 1840 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19