Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Saisie et destruction de plus de 26 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation




Une quantité de plus de 26 tonnes de produis alimentaires impropres à la consommation a été saisie et retirée du circuit de commercialisation durant le mois de Ramadan au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra, a indiqué la direction régionale de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).
Il s'agit, notamment, de 6.205kg de viandes rouges et abats, 12.046 kg de viande blanche, 273 kg de produits de charcuterie, 926 kg de lait et produits laitiers, 140 kg de miel, 48 kg d'œufs de consommation et 145 kg d'huiles alimentaires, précise la même source dans un communiqué parvenu lundi à la MAP.
Les produits saisis concernent également 649 kg de farines et dérivés, 159 kg de fruits secs, 255 kg de cafés et thés, 157 kg de préparations sucrantes, 1.299 kg de conserves végétales, 266 kg de biscuits et pâtisseries, 3.340 kg de fruits et légumes frais et 206 kg d'autres produits alimentaires, ajoute le communiqué.
En vue de s'assurer de la qualité sanitaire des produits alimentaires et de retirer du circuit de commercialisation les produits impropres à la consommation ou douteux pour une meilleure sécurité des consommateurs, les brigades de contrôle de l'ONSSA ont effectué à travers des opérations de contrôle permanent et des commissions provinciales,  764 sorties sur terrain, durant lesquelles elles ont effectué 3.763 visites aux différents points de vente, unités de production et lieux de restauration collective, selon la direction régionale de l'ONSSA.
Les 7.076 actes réalisés à cette occasion ont permis de contrôler 6.160 tonnes de divers produits alimentaires et donné lieu à l'établissement de 103 procès-verbaux de prélèvements d'échantillons aux fins d'analyses, de 5 procès-verbaux de constatations directes d'infractions, 6 procès-verbaux de saisie et de destruction et 3.570 actions de sensibilisation en matière de production, de transformation, d'entreposage et de transport de produits alimentaires, d'étiquetage et du respect des conditions d'hygiène de préparation, affirme la même source.

Vendredi 22 Juin 2018

Lu 302 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés