Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“SAP Skills for Africa” à l’honneur : Cérémonie de remise des prix à la première promotion de l’Université polytechnique Mohammed VI à Ben Guérir




L’Université  polytechnique  Mohammed VI  à  Ben Guérir  a  fêté, lundi  dernier, lors  d’une  cérémonie  de  remise  de  prix, la  première  promotion francophone, à  majorité  féminine  du  programme  SAP  Skills  for  Africa  2017.
Ayant  suivi  une  formation  intensive  qui  s’est  tenue  entre  l’UPM VI  à  Ben Guérir  et  le  Centre  des  compétences  de  Rhamna, 63  diplômés  dont 60%  de femmes se  verront  offrir  des  postes   leur  permettant  de  mettre  en  application  les  compétences  acquises  dans  un  environnement  professionnel  réel.
Une  autre  particularité  de  cette  promotion  2017, outre qu’elle est en  majorité  féminine, elle  compte  des  participants  africains de Côte  d’Ivoire  et  d’Algérie. « SAP  Skills  for  Africa »  a  été  lancé  en  2015   avec  l’objectif d’être  une  initiative  de  développement  des  compétences  promue  par  SAP  Afrique, ses  clients  ainsi  que  des partenaires  des  secteurs  public  et  privé.
Elle  offre  aux  diplômés  du  continent  africain  qui  n’ont  pas encore  décroché  un  emploi une  opportunité  de  carrière  au  niveau  régional  ou  global  au sein  de  l’écosystème  SAP, en  leur  assurant  une  formation  certifiante  dans  la  suite logicielle  de  systèmes  et  applications  SAP  la  plus  puissante  au  monde.
Avant  la  cérémonie  de  remise  des  prix, une  conférence  de  presse  a  été  organisée  pour  mettre  davantage  de  lumière  sur  le  programme  SAP  Skills  for  Africa. Ont  pris  part  à  cette   conférence  Fréderic  Alran, directeur   général  de  SAP  Afrique  francophone, Louis  Diakité, directeur  exécutif  du  groupe  Alink  Télécom en  Côte  d’Ivoire, Amine Lahbichi, directeur  du  département  informatique  et  du  programme  de  transformation  chez  Cosumar  et  Rafiq  El Alami, directeur  de  l’information  à  l’Université  polytechnique  Mohammed VI. Les  débats  ont  porté  sur  la  qualité  de  la  formation, sa  particularité   d’amener  les  compétences  auprès  des  clients  et  partenaires, ainsi  que  sur  la  diversité  des  profils  des  diplômés  dotés  d’un  savoir-faire  professionnel  important.
Au  terme  de  la  conférence, Fréderic  Alran,  directeur   général  de  SAP  Afrique  francophone nous  a  déclaré  que  le  choix  du  Maroc  est  dû  au  fait  que  le  Royaume  est  le  premier  marché  pour  SAP  en  Afrique  francophone,  qui  jouit de  stabilité  et  connaît une  croissance importante que  l’on  ne  trouve  pas  actuellement  dans  d’autres  pays, mais  aussi  à la  qualité  des  ressources  et  des  talents  dont  il  dispose. Et  d’ajouter : « Le  Maroc  a  des  trésors  avec  des  ingénieurs  et  des  personnes  de  qualité  dont  il  faut  savoir  profiter  ici  et  ailleurs, en  Afrique  en  particulier ».

Khalil Benmouya
Jeudi 25 Mai 2017

Lu 1093 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés