Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Repli des recettes fiscales brutes à fin septembre




Les recettes fiscales brutes se sont établies à 151,3 milliards de dirhams (MMDH) au titre des neuf premiers mois de cette année, soit une diminution de 6,9% par rapport à fin septembre 2019,selon la Trésorerie générale du Royaume (TGR).

Cette baisse résulte du recul des recettes douanières de 12,4% et de la fiscalité domestique de 4,4%, explique la TGR dansson récent bulletin mensuel de statistiques desfinances publiques (BMSFP).

Les recettes douanières nettes (droits de douane, TVA à l’importation et TIC surles produits énergétiques) ont été de 40,96 MMDH, à fin septembre 2020 contre 46,79 MMDH un an auparavant, en baisse de 12,5% ou -5,83 MMDH par rapport à leur niveau à fin septembre 2019, compte tenu de remboursements, dégrèvements et restitutionsfiscaux de 81 millions de dirhams(MDH) à fin septembre 2020, précise la même source. Le bulletin fait égalementressortir que lesrecettes nettes réalisées au titre de la fiscalité domestique se sont établies à 96,6 MMDH à fin septembre 2020 contre 100,3 MMDH à fin septembre 2019, en diminution de 3,7% ou -3,72 MMDH, compte tenu des remboursements, dégrèvements etrestitutionsfiscaux supportés parle budget général qui ont été de 5,03 MMDH à fin septembre 2020 contre 5,96 MMDH un an auparavant

Les recettes brutes de la fiscalité domestique ont été de 101,6 MMDH à fin septembre 2020. Par ailleurs, les recettes non fiscales se sont établies à 34 MMDH contre 23 MMDH un an auparavant, en hausse de 48,2%, en raison notamment de l’augmentation des versements des CST au profit du budget général et des fonds de concours, conjuguée à la diminution des recettes de monopoles, desrecettes de privatisation, desrecettes en atténuation des dépenses de la dette et de la redevance gazoduc.

Hausse de l’ actif net sous gestion des OPCVM

L’actif net sous gestion des Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) a enregistré une progression de 0,91% à fin septembre 2020, passant de 492,93 milliards de dirhams(MMDH) le mois précédent, à 497,43 MMDH, indique l’Association des sociétés de gestion et fonds d’investissement marocains (ASFIM).

Cette hausse est expliquée par la collecte nette de plus de 4 MMDH qui a concerné principalement les OPCVM monétaires, faitsavoirl’ASFIM dans sa lettre mensuelle d’information du mois de septembre.Afin septembre, les OPCVM OCT ont enregistré la meilleure performance mensuelle avec +0,18% tandis que les OPCVM Actions ont eu une performance de - 0,82%.

Concernant les performances annuelles, les OPCVM OMLT ont affiché la meilleure performance avec +3,42% alors que les OPCVM Actions ont eu la plus basse performance avec - 13,75%, note ASFIM, ajoutant que le nombre d’OPCVM en activité à fin septembre 2020 est de 492.

 

Libé
Dimanche 18 Octobre 2020

Lu 240 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.