Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre à Azilal pour débattre des différents moyens à mobiliser

Programme intégré d'appui et de financement des entreprises




Rencontre à Azilal pour débattre des différents moyens à mobiliser
Une rencontre de communication autour du Programme intégré d'appui et de financement des entreprises a été organisée, vendredi à Azilal, pour débattre des différents moyens à mobiliser en vue de la mise en oeuvre de ce chantier d'envergure dans de meilleures conditions, au niveau de la province.
Tenue en présence du gouverneur de la province d'Azilal, Mhamed Atfaoui, cette rencontre de communication, marquée également par la participation de représentants des banques, des présidents des communes relevant de ladite province, ainsi que de plusieurs acteurs de la société civile, a offert l'opportunité de débattre des grands axes de ce programme ainsi que des moyens de sa mise en application au niveau d’Azilal.
Dans une allocution de circonstance, M. Atfaoui a souligné l'importance de ce programme, qui vise à offrir une nouvelle génération de produits de garantie et de financement au profit des très petites entreprises (TPE), des jeunes porteurs de projets du monde rural, du secteur informel et des entreprises exportatrices.
De leur côté, les différents responsables du secteur bancaire se sont félicités de la pertinence de ce programme ambitieux, qui constitue un tournant historique à l'échelle nationale, en ce sens qu’il prévoit une panoplie de mesures importantes au profit des segments cibles, en particulier le plafonnement des taux d'intérêt à 2%, et à 1,75% pour le monde rural, relevant qu’il s’agit du taux d'intérêt le plus bas pour le financement de projets dans l'histoire du Royaume.
Ils ont, en outre, rappelé que trois produits sont offerts dans le cadre de ce programme, à savoir : "Damane Intelak" (monde urbain), "Damane Intelak Al Moustatmir Al Qarawi" (monde rural) et "Start-TPE", qui est un produit de financement sous forme d'une avance remboursable après une franchise de 5 ans sans intérêt et sans exigence de sûreté.
Le programme intégré d’appui et de financement des entreprises, qui a vu la mobilisation d’une enveloppe de 8 milliards de DH sur les 3 prochaines années, prévoit une batterie de mesures importantes au profit des segments cibles, principalement le plafonnement des taux de sortie à 2%, ramené à 1,75% pour le monde rural, l’abandon de toute forme de garantie à l’exception de celles liées au projet, la simplification des procédures de traitement des demandes de financement, ainsi que l’octroi d’un taux préférentiel de 0,1% pour les primes d’assurances "décès / invalidité totale-emprunteur".


 

Libé
Lundi 24 Février 2020

Lu 1337 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif