Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Refuser la misère

Un impératif du point de vue des droits de l’Homme et du développement de la paix




 Le Maroc a célébré, mardi, la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté. Le Royaume qui a fait de la lutte contre l'exclusion sociale et la pauvreté une priorité, a vu ses efforts, dans le but de réduire les disparités et les inégalités socioéconomiques, récompensés par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) qui lui avait remis, en 2015, une distinction. Malgré cela, la persistance du phénomène demeure des plus réelles mais au fil des années et à cause du vieillissement de la population, force est de constater que ce sont d’autres pans de la société qui sont touchés par la pauvreté.
L'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) lancée par SM le Roi Mohammed VI en 2005 et classée par la Banque mondiale comme le troisième meilleur programme d'action d'intérêt général dans le monde, a certes permis à des milliers de citoyens en situation de précarité ou souffrant de   pauvreté de rendre quelque peu meilleur leur quotidien mais les réalisations sont, néanmoins, loin d’avoir atteint les objectifs attendus et bien des choses restent donc pour un passage graduel à un état supérieur, d’où un doit mieux faire, à cibler impérativement et de toute évidence.
 Le 17 octobre est, donc, la Journée internationale du refus de la misère. Cette initiative, du père Joseph Wresinski, fondateur d’ATD Quart Monde, est née en France il y a 30 ans quand une centaine de milliers de personnes s’étaient rassemblées au Palais du Trocadéro à Paris, là où l’Assemblée générale des Nations unies adopta en 1948 la Déclaration universelle des droits de l'Homme.
Depuis cette date et cette prise de conscience, bien des améliorations sont à noter et si l’on a enregistré que les taux d’extrême pauvreté, en 1990, ont été réduits de moitié, ce qui est encourageant en soi, il n’en demeure pas moins qu’une personne sur cinq dans les régions en développement vit avec moins de 1,25 $ par jour.   
Cette année, la raison d'être de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté pousse plus que jamais à la solidarité internationale, d’autant plus que le Programme de développement durable de l’UNESCO à l’horizon 2030, contient la promesse de ne laisser personne de côté et d’éliminer la pauvreté. Il insiste sur l’interdépendance des aspects sociaux, économiques et environnementaux de l’élimination de la pauvreté.
 Le message de l’UNESCO  qui œuvre pour favoriser la coopération dans les domaines de l’éducation, des sciences, de la culture, de la communication et de l’information avec des priorités globales comme l’égalité des genres et Afrique,  des domaines qui ont un impact considérable est on ne peut plus clair :
‘’Les capacités doivent aller de pair avec un sentiment d’adhésion. Les plans nationaux visant à éliminer la pauvreté seront plus efficaces s’ils sont inclusifs et englobent les voix de toutes les composantes de la société. L’accès aux services de base est essentiel, tout comme les connaissances requises, mais l’élimination de la pauvreté nécessite aussi une plus grande participation de tous, femmes et hommes, à commencer par les jeunes dont l’autonomisation est la clé de la réussite’’.

M.J.K
Mercredi 18 Octobre 2017

Lu 1109 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés