Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Proparco dévoile sa stratégie de développement au Maroc et en Afrique




“Proparco’’, filiale de l’Agence française de développement (AFD), dédiée au secteur privé, a dévoilé, jeudi à Casablanca, sa stratégie de développement au Maroc et en Afrique.
Proparco, qui intervient depuis 40 ans auprès du secteur privé pour promouvoir le développement durable en matière économique, sociale et environnementale, ambitionne notamment de doubler son volume annuelle de financement en Afrique (2 milliards d’euros à l’horizon 2020), avec une priorité au Maroc, rapporte la MAP.
Le Maroc offre, en effet, des opportunités d’investissement importantes et dispose d’un système bancaire dynamique pouvant financer des projets d’infrastructure avec un focus sur les énergies renouvelables et l’agro-industrie, la finance, la santé et l’éducation, a fait savoir le directeur général de Proparco, Gregory Clemente, lors d’un point de presse.
A travers le financement et de prise de participations ou de garanties, la filiale de l’AFD entend consolider ainsi son action au continent africain dans des secteurs clés du développement avec 2,7 milliards d’euros (2 milliards consacrés à des projets pour lutter contre le changement climatique), a-t-il précisé.
L’innovation, a-t-il relevé, figure aussi parmi les axes stratégiques de l’institution à travers le soutien des projets innovants à destination des populations vulnérables (120 projets pour la période 2017-2020).
Pour sa part, le représentant Afrique du Nord de Proparco, Yazid Safir, a affirmé que 40% de l’activité de cette filiale de l’AFD est consacrée au Maroc. Chiffres à l’appui, M. Safir rappelle que le montant des 66 projets financés en Afrique depuis 10 ans s’élève à 554,5 millions d’euros dont 217 millions au profit du Maroc.
Selon M. Safir, en tant que contributeur majeur du développement et premier créateur de croissance et d’emplois, le secteur privé bénéficie du soutien de Proparco via une gamme complète d’instruments financiers. Au-delà des financements, le rôle de Proparco consiste à favoriser l’émergence d’acteurs économiques et financiers responsables dans les pays émergents et en développement en renforçant la contribution des acteurs privés à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), a-t-il fait observer.

Samedi 30 Juin 2018

Lu 736 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés