Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Promotion à Zagreb de la candidature du Maroc pour abriter la 24ème AG de l’OMT en 2021




La candidature du Maroc pour abriter en 2021 à Marrakech la 24è Assemblée générale de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) a fait l'objet de promotion lors d'une réunion de la Commission régionale de l’OMT pour l’Europe tenue, du 27 au 29 mai, à Zagreb en Croatie.
Cette réunion, à laquelle a pris part le Royaume en qualité d’observateur, a été marquée notamment par la participation du Premier ministre croate, Andrej Plenkovic, du ministre croate du Tourisme, Gari Cappelli, du secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, en plus des représentants de plus de 40 pays européens, indique mercredi un communiqué de l’ambassade du Maroc en Croatie. Cette rencontre, qui a connu la participation du directeur de la stratégie et de la coopération au ministère du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Sadik Tarik, a permis de mettre en avant l’expérience du Royaume dans l’organisation d’événements à caractère international à travers notamment la projection d’un film promotionnel de la candidature marocaine, relève la même source. 
En marge de cet événement, rapporte la MAP, l’ambassadeur du Maroc en Croatie, Nour El Houda Marrakchi, Sadik Tarik et l’assistante du ministre du Tourisme croate chargée de la Planification stratégique, des programmes de l’Union européenne et de la coopération internationale, Olivera Saric, ont tenu une réunion destinée à recueillir le soutien de la Croatie à la candidature marocaine, ajoute le communiqué.
Cette rencontre a été axée sur l'examen des moyens de renforcer la coopération bilatérale en matière de tourisme et l'élaboration d'un calendrier de travail pour la mise en œuvre de l’accord de coopération touristique signé entre les deux pays en février 2019, poursuit la même source.

Libé
Lundi 3 Juin 2019

Lu 984 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.