Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Présentation du rapport ARCADIA sur les matières premières en Afrique


Libé
Mercredi 29 Décembre 2021

Les déterminants structurels et conjoncturels des marchés mondiaux dans lesquels interviennent les pays africains

Présentation du rapport ARCADIA sur les matières premières en Afrique
Le Policy Center for the New South (PCNS) a consacré, mardi, son programme hebdomadaire "Les Mardis du PCNS" à la présentation de la quatrième édition du rapport ARCADIA (Annual Report on Commodity Analytics and Dynamics in Africa) sur la dynamique des matières premières en Afrique à la lumière de la crise sanitaire. Réalisé en collaboration avec le centre français Cyclope, ce nouveau rapport, présenté par le chercheur en économie au PCNS, Badr Mandri, analyse les déterminants structurels et conjoncturels des marchés mondiaux des matières premières dans lesquels interviennent les pays africains, qu’ils soient producteurs ou importateurs, rapporte la MAP. Cette étude, rédigée par une vingtaine d’experts nationaux et internationaux, a également pour vocation d’établir le lien complexe entre matières premières et pays africains et d’examiner l’impact de la pandémie du coronavirus sur le marché africain des ressources naturelles comme composante essentielle des économies du continent. A partir du premier trimestre de l’année 2020, les prix des matières premières suivaient une tendance baissière due au recul de la demande chinoise, principal consommateur de ressources naturelles, avec le démarrage de la pandémie, a indiqué M. Mandri. Cette baisse des prix s’est accentuée par l’adoption, à travers le monde, de mesures de confinement, ce qui a fait plier la demande globale et provoqué un grand déséquilibre entre l’offre et la demande en matières premières, a ajouté le spécialiste, notant qu’à partir de l’année 2021 la tendance s’est inversée. Dès lors, la redynamisation partielle des économies mondiales après des mois de confinement, a conduit à une augmentation des prix des matières premières et à un retour de la demande à un niveau quasi-normal, a souligné M. Mandri, expliquant que les perturbations des chaînes d'approvisionnement mondiales ont accru le niveau des prix à partir du printemps 2021. Notant que beaucoup d’économies africaines dépendent du marché des matières premières, M. Mandri a souligné l’impact de la pandémie sur les pays exportateurs qui ont subi des déficits au niveau des balances commerciales et des paiements provoqués par la baisse des exportations, des prix et de la quantité (recul de la demande). Alors que la plupart des entreprises africaines opérant dans le domaine de l’extraction, la transformation, la distribution et l’exportation de matières premières appartiennent aux États, l'économiste a relevé un effondrement des finances publiques et le recours à l’endettement des pays africains pour lutter contre la propagation de la pandémie. Toutefois, M. Mandri a fait observer une amélioration relative suite à l’augmentation des prix des matières premières dans le monde, ce qui implique, selon lui, que les pays riches en ressources naturelles qui ont été les plus impactés au début de la pandémie sont désormais les plus éligibles à la reprise économique grâce à la remontée des prix. La quatrième édition du rapport ARCADIA se décline en deux parties. La première a été consacrée à la présentation de la situation économique mondiale entre 2019 et 2021, tandis que la seconde dresse un panorama de la dynamique des matières premières en Afrique et l’évolution des prix. Le rapport ARCADIA est le fruit du travail d'experts nationaux et internationaux, sous la direction de Philippe Chalmin, professeur à l’Université Paris Dauphine et d’Yves Jégourel, maître de conférences à l’Université de Bordeaux et Senior Fellow au PCNS.


Lu 673 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS