Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Présentation à Béni Mellal de projets financés par l'U.E




Présentation à Béni Mellal de projets financés par l'U.E
Plusieurs projets financés par l'Union européenne (UE) dans les domaines de l'éducation et de la formation, l'entrepreneuriat, la recherche et l'innovation ainsi que la société civile ont été présentés, jeudi à Béni Mellal, dans le cadre de la caravane ''Campus Tour Morocco'', une manifestation de partage et de communication entre étudiants et porteurs de projets de l'UE.
Organisée sur le thème ''Pour fêter les 50 ans de coopération entre le Maroc et l'UE'', cette caravane qui a démarré lundi dernier à l'Université Mohammed 1er d'Oujda (UMP) avant de faire escale après Béni Mellal le 11 mars à Agadir, a offert aux jeunes Marocains et étrangers ayant bénéficié du soutien dans le cadre de projets financés par l'UE l'occasion de partager leurs expériences réussies avec les étudiants, les jeunes diplômés ainsi que les acteurs associatifs.
Le ''Campus Tour Morocco'', organisé par l'UE en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et la Confédération des junior-entreprises marocaines (CJEM), a permis ainsi aux jeunes de mieux découvrir les opportunités proposées dans le cadre de nombreux projets et programmes de l'Union européenne.
Dans son allocution, le ministre-conseiller, chef adjoint de la Délégation de l'UE au Maroc, Alessio Cappellani, a d'emblée mis en avant la solidité des relations de partenariat depuis déjà plus de 50 ans entre le Royaume et l'UE, premier partenaire commercial et investisseur au Maroc.
Sur le choix de Béni Mellal et son université, il a noté le fort potentiel de cette ville, notamment dans les domaines économique, agricole et touristique, soulignant, par ailleurs, l'intérêt important qu'accorde l'Union européenne à la jeunesse pour un avenir meilleur.
Evoquant les projets financés par l'UE au Maroc, M. Cappellani a cité pour exemple Erasmus qui a permis à environ 1.000 jeunes marocains de poursuivre, cette année, leurs cursus en master ou en doctorat au sein de l'UE.
A noter que le programme Erasmus avec ses deux composantes ''Erasmus Mundus Al Fihri'' et ''Erasmus +'', revêt un intérêt particulier eu égard aux diverses opportunités de mobilité qu'il offre aux étudiants, aux enseignants-chercheurs et au personnel administratif. Outre son intérêt scientifique indéniable, Erasmus permet de promouvoir le dialogue linguistique et interculturel ainsi que les valeurs de compréhension mutuelle et de tolérance entre les peuples du pourtour méditerranéen.

Samedi 9 Mars 2019

Lu 1102 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com