Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Près d’ un tiers des chômeurs sont des jeunes


Alain Bouithy
Dimanche 14 Août 2022

Plus de 4 jeunes actifs occupés sur 10 (41,9%) exercent un emploi non rémunéré, selon le HCP

Près d’ un tiers des chômeurs sont des jeunes
L’ emploi des jeunes au Maroc est à nouveau d’actualité au Haut commissariat au plan (HCP). L’organisme public vient de dévoiler des chiffres plus éloquents les uns que les autres qui illustrent la situation difficile que traverse cette tranche de la société sur le marché du travail. Trois tendances s’en dégagent. Le chômage. Selon les statistiques du Haut-commissariat, près de 3 chômeurs sur 10 (29,7%) sont des jeunes. Dans une note d’information, l’institution publique précise que près de 3 jeunes chômeurs sur 4 (75,8%) résident en milieu urbain ; 67,3% sont des hommes et 90,1% sont diplômés. Selon la note, publiée à l’occasion la Journée internationale de la jeunesse, célébrée le 12 août chaque année, « le taux de chômage a atteint, au niveau national, 31,8% pour les jeunes âgés de 15 à 24 ans contre 13,7% pour les personnes âgées de 25 à 44 ans et 3,8% pour les personnes âgées de 45 ans ou plus ». Il ressort des mêmes données que le taux de chômage des jeunes de 15 à 24 ans titulaires d’un diplôme de niveau supérieur s’élève à 61,2%, souligne la même source précisant qu’il est de 30,4% pour les jeunes détenteurs d’un diplôme de niveau moyen et de 12,9% pour ceux n’ayant aucun diplôme. Dans sa note d’information, publiée près de 10 jours après une précédente publication sur « la situation du marché du travail au deuxième trimestre de l'année 2022 », le HCP note que le taux de chômage des jeunes est plus prépondérant en milieu urbain et parmi les jeunes femmes. D’après l’organisme public, « il culmine à 46,7% en milieu urbain contre 15,9% en milieu rural. Le taux de chômage des jeunes femmes est supérieur de 13 points à celui des hommes (41,9% contre 28,4%) ». Ce n’est un secret pour personne que la hausse du taux de chômage est plus accentuée parmi les jeunes. Et comme le rappelle fort bien le Haut-commissariat, entre 2019 et 2021, ce taux a augmenté de 6,9 points contre 3,1 points pour l’ensemble de la population active. Autre précision, et non des moindres : le chômage des jeunes est un chômage de longue durée et de première insertion, rappelle également le Haut-commissariat relevant que 70,4% des jeunes chômeurs sont en chômage depuis un an ou plus, et près de trois quarts n'ont jamais travaillé (73,4%). Sans emploi et non scolarisés. Les données du Haut-commissariat montrent en outre que plus d’un jeune sur quatre âgés de 15 à 24 ans (26% ou 1,5 million) au niveau national ne travaille pas, n’est pas à l’école et ne suit aucune formation. La situation est préoccupante à bien des égards puisque « près de 73,4% d’entre eux sont des jeunes femmes dont 41,3% sont mariées et 65,7% ont un diplôme » et qu’en milieu rural, environ 81,7% de cette catégorie sont des jeunes femmes, souligne l’institution chargée de la production, de l'analyse et de la publication des statistiques officielles au Maroc. Autre enseignement émanant de la même note : parmi la population en âge de scolarisation dans l’enseignement secondaire qualifiant (de 15 à 17 ans), 12,6% (270.000 personnes) ne travaillent pas, ne sont pas à l’école et ne suivent aucune formation. Selon le Haut-commissariat, cette proportion est de 19,5% parmi les filles (198.000 personnes) et de 6,5% parmi les hommes (72.000 personnes). Et l’organisme d’ajouter : «Parmi les jeunes âgés de 18 à 24 ans, cette proportion atteint 33,5% (1.259.000 personnes), 49,1% parmi les filles (925.000 personnes) et 17,8% parmi les hommes (335.000 personnes) ». La qualité de l’emploi. Quand bien même certains d’entre eux auront eu un travail, l’analyse des données recueillies revèle que plus de 4 jeunes actifs occupés sur 10 (41,9%) exercent un emploi non rémunéré, les ruraux avec 58,8% plus que les citadins (16,9%) et les femmes avec 49,9% plus que les hommes (39,7%). Et quand ce n’est pas le cas, « 14% des jeunes actifs occupés exercent un emploi de type occasionnel ou saisonnier, 16,7% parmi les hommes et 5% parmi les femmes ». Rien de rassurant. Et ce n’est pas tout. Selon le HCP, « un peu plus de 7 jeunes salariés sur 10 (73,2%) ne disposent d'aucun contrat formalisant leur relation avec l'employeur, 13,2% disposent d'un contrat à durée déterminée, 6,5% d'un contrat à durée indéterminée et 7,1% d’une entente verbale ». Précisons que la part des jeunes salariés ne disposant d'aucun contrat s’élève à 79,3% parmi les hommes contre 48,3% parmi les femmes, comme le relève la note d’information.

Près de 5 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans en dehors du marché du travail

Parmi les 5,9 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans, 16,3% exercent un emploi (962.000), 7,6% sont à la recherche d’un emploi (448.000) alors que 76,1% sont en dehors du marché du travail (4.478.000), note le HCP. Les trois quarts des jeunes en dehors du marché du travail (75,5%) sont des élèves ou étudiants et 21,1% sont des femmes au foyer, précise-t-il. Autre observation : les jeunes se caractérisent par une faible participation à la vie active avec un taux d’activité de 23,9% en comparaison avec l’ensemble de la population où ce taux atteint 45,3%. Ce taux d’activité des jeunes s’établit à 28,9% à la campagne contre 20,6% dans les villes. Il est trois fois plus élevé parmi les jeunes hommes (35,4%) que parmi les jeunes femmes (12,1%). Enfin, au cours des cinq dernières années, la baisse du taux d’activité est plus accentuée parmi les jeunes. Leur taux a baissé de 4,3 points, contre 1,4 point pour l’ensemble de la population en âge d’activité (15 ans et plus).


Lu 765 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS