Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Poursuite du comportement favorable de l’activité manufacturière au premier semestre




Poursuite du comportement favorable de l’activité manufacturière au premier semestre
Après avoir enregistré un comportement favorable au premier trimestre 2018, les principaux indicateurs du secteur manufacturier préservent leur évolution positive au terme des cinq premiers mois de 2018, a relevé la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Economie et des Finances.
« Au terme du premier trimestre 2018, l’indice de production du secteur manufacturier, hors raffinage de pétrole, s’est accru de 3% à fin mars 2018, après +2,3% il y a une année, parallèlement à une progression de la valeur ajoutée du secteur manufacturier, dans sa globalité, de 3,2% à fin mars 2018, après +0,9% un an plus tôt », a noté la DEPF dans sa note de conjoncture du mois de juillet (257).
Se basant sur les résultats de l’enquête de conjoncture de Bank Al-Maghrib auprès du secteur, la Direction a indiqué en ce qui concerne le second trimestre 2018 que le secteur manufacturier continue d’afficher une dynamique favorable de son activité courant les mois d’avril et de mai 2018.
Dans sa note, la DEPF a aussi fait observer que les industriels enquêtés sont en faveur d’une amélioration, en glissement mensuel, de la production dans l’ensemble des branches d’activité durant le mois de mai 2018, excepté pour le secteur de textile et cuir qui aurait affiché une stagnation. Pour ce qui est des ventes, elles auraient marqué une progression dans l’ensemble des branches tant au niveau local qu’étranger.
Pour les trois prochains mois (juin, juillet et août 2018), la DEPF rapporte que les industriels s’attendent globalement à une hausse de leurs activités, avec toutefois, plus du tiers des patrons qui déclarent ne pas avoir de visibilité, souligne la note.
Pour sa part, le taux d’utilisation des capacités de production (TUC) s’est amélioré de 1 point, en glissement annuel, durant les mois d’avril et mai 2018 cumulés, a indiqué la même source expliquant que cette évolution a résulté d’une hausse de 2,5 points au niveau du secteur de textile et cuir et de 1 point au niveau du secteur agro alimentaire.
Selon la DEPF, la dynamique du secteur industriel est confirmée par le bon comportement des exportations du secteur au terme du premier semestre 2018.
En effet, a-t-elle indiqué, « les exportations du secteur de l’automobile ont progressé, en valeur, de 19,1%, celles de l’aéronautique de 23,9%, celles de textile et cuir de 3,6% et celles de l’électronique de 4,3% ».
Quant aux expéditions des dérivés de phosphates, composante importante du secteur chimique et para-chimique, elles se sont améliorées de 13% à fin mai 2018, a affirmé la Direction.

Samedi 11 Août 2018

Lu 280 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés