Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pont aérien pour transporter des saisonniers marocains vers la Corse




Plus de 900 travailleurs agricoles marocains vont arriver en Corse à partir de vendredi pour "sauver les récoltes" de clémentines sur l'île du sud de la France, à la faveur d'un protocole sanitaire et diplomatique "exceptionnel", a-t-on appris mercredi auprès des autorités.

"Tous ces travailleurs marocains seront testés au Covid-19 au départ et à l'arrivée, puis sept jours après leur arrivée", a déclaré à l'AFP Didier Leschi, directeur de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII). Ces 902 ressortissants marocains doivent atterrir en Corse à partir de ce vendredi, à bord de cinq vols financés "par les agriculteurs corses, qui avaient peur de perdre leurs récoltes et pour lesquels il s'agit d'un impératif", a-t-il expliqué. Le directeur de l'OFII a mis en place ce protocole négocié avec le Centre interministériel de crise (CIC), rattaché au Premier ministre, la préfecture de HauteCorse ainsi que les autorités marocaines.

La pandémie de coronavirus et la fermeture des frontières extérieures de l'Union européennes avaient mis un frein à l'arrivée des travailleurs saisonniers, notamment ceux en provenance du Maghreb qui représentent une part essentielle des saisonniers étrangers en France. Pour faire venir ces travailleurs, l'OFII a dû "négocier un protocole exceptionnel avec les autorités marocaines pour que les personnes puissent circuler au Maroc pour pouvoir prendre les vols", après avoir été reçus par les bureaux de l'Office à Casablanca, ajoute Didier Leschi.

Les vols retour des 902 personnes concernées ont également été financés par les agriculteurs locaux, qui produisent entre 20 et 30.000 tonnes de clémentines chaque année et auprès desquels les travailleurs saisonniers bénéficieront de contrats de "trois ou quatre mois", poursuit-on de même source.

Forte mobilisation en Belgique pour la réussite du programme des vols spéciaux vers le Maroc

Les services de l'ambassade du Maroc en Belgique et des trois consulats généraux du Royaume se sont mobilisés depuis le lancement des opérations de rapatriement et des vols spéciaux vers le Maroc pour être à la hauteur des attentes des bénéficiaires.

Ces opérations, organisées en collaboration avec les autorités belges, ont permis aux voyageurs marocains et étrangers désireux de se rendre au Maroc de bénéficier du programme des vols spéciaux lancé le 15 juillet dernier suite à la réouverture exceptionnelle de l'espace aérien marocain dans le contexte des mesures visant à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Les services diplomatiques et consulaires du Royaume ont mis en place à cet effet des structures dédiées avec des permanences régulières et assidues en vue de prêter assistance aux voyageurs marocains et étrangers désireux de se rendre au Maroc.

Selon des données fournies par ces services, depuis le lancement de cette opération et jusqu'au 30 septembre dernier, environ 3.500 attestations ont été délivrées aux intéressés. Il s'agit notamment d'attestations portant sur la nationalité marocaine, d'attestations pour étrangers, de déclarations sur l'honneur et de différents documents délivrés pour des besoins administratifs des voyageurs. Outre ces opérations menées au niveau des trois consulats du Maroc à Bruxelles, Liège et Anvers, l’ambassade du Royaume a mobilisé des agents consulaires à l'aéroport de Bruxelles pour faciliter les formalités sur place aux voyageurs en difficulté.

Cette opération, qui se poursuit jusqu’au 10 octobre, a été aussi l’occasion de sensibiliser les parents à la nécessité d'inscrire leurs enfants sur les registres de l’état civil marocain tenus par les consulats, afin qu'ils puissent avoir des documents attestant de leur nationalité marocaine. Elle constitue également une opportunité pour les Marocains résidant en Belgique de procéder au renouvellement des différents documents en leur possession arrivés à expiration, ainsi que d’apprécier à sa juste valeur l’importance de l’immatriculation consulaire pour avoir accès aux différentes prestations offertes par les consulats du Royaume

Libé
Jeudi 8 Octobre 2020

Lu 344 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 26 Novembre 2020 - 17:13 Trois cliniques sanctionnées