Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plusieurs actions pour lutter contre la mendicité et le vagabondage à Rabat




La wilaya de la région de Rabat-Salé-Kénitra a mis en place récemment un programme préfectoral pour la lutte contre la mendicité et le vagabondage, un numéro vert pour informer sur les cas de vagabondage interceptés et un observatoire dédié à ces deux problématiques.
Selon un communiqué conjoint de la wilaya et de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), ces mesures s'inscrivent dans le cadre de cette initiative nationale et en application de la convention-cadre sur la mise en œuvre du schéma régional de lutte contre la précarité dans la région Rabat-Salé-Kénitra pour la période 2016-2020.
Ainsi, le numéro vert "0800000202", permettant des appels gratuits, a été mis à la disposition du public pour informer sur les cas de vagabondage interceptés et garantir l’intervention et l’action rapide des unités mobiles d’assistance sociale, a indiqué le communiqué.
La wilaya a aussi mis en place un cadre institutionnel par l’institution du comité préfectoral pour la protection sociale, où siègent les instances élues, les autorités sécuritaires et sociales, ainsi que le tissu associatif actif dans le domaine de lutte contre la précarité.
Ce comité doit mettre en œuvre le programme préfectoral de lutte contre la mendicité et le vagabondage et mettre en place des dispositions et des mesures censées permettre de circonscrire la problématique de la mendicité et du vagabondage, de suivre et de promouvoir l’action et la bonne gouvernance des centres d’accueil, ainsi que de renforcer leur coordination pour réaliser les objectifs escomptés, et ce conformément à la loi 14-05 relative aux conditions d'ouverture et de gestion des établissements de la protection sociale.
Ledit comité veille également à l’amélioration des prestations et des services dispensés au profit des bénéficiaires, dans la perspective d’assurer leur insertion socioéconomique, de restaurer leur confiance et de vivre dans la dignité, a ajouté la même source. A cet égard, le Centre Mohammadia pour la protection sociale, sis à la Médina de Rabat, joue un rôle primordial dans la mise en œuvre de cette stratégie, dans la mesure où il constitue la première destination de tous les vagabonds ou mendiants interceptés et ramenés par les unités mobiles d’assistance sociale du centre, celles des autorités locales ou de la sûreté nationale ou à l’initiative des associations.
Ce centre d’accueil provisoire et d’orientation offre une série de prestations sociales préliminaires aux bénéficiaires ramenés, dont particulièrement, la propreté, les soins médicaux, les habits, ainsi que l’établissement pour chaque cas, d’une enquête sociale qui renseignera sur la bonne approche d’insertion à entreprendre, d'après le communiqué qui a énuméré quatre approches envisageables. L'approche privilégiée, portant sur l'insertion familiale, permet l’intégration des bénéficiaires dans leur milieu familial à Rabat ou dans les autres villes du Royaume, à travers notamment la prise en charge des frais de transport ou leur transport par les unités mobiles d’assistance sociale. Quant à la deuxième approche, qui intervient en cas d’impossibilité d’insertion familiale, elle s’articule autour de l’insertion institutionnelle des bénéficiaires dans les centres d’accueil situés à Rabat ou dans les centres d’accueil qui se trouvent à proximité de leur ville d’origine.
La troisième approche, qui ouvre de nouveaux horizons au profit des bénéficiaires, porte, quant à elle, sur le volet socioéconomique, à travers notamment la conception de micro-projets, l’encadrement et le renforcement des capacités, dans le cadre des opportunités d’insertion offertes par l’INDH et les secteurs sociaux y intervenant ainsi qu’en partenariat avec le tissu associatif.
S'agissant de la quatrième approche, elle repose sur la mise en œuvre d’un plan de communication pour sensibiliser sur les manifestations négatives y afférentes à travers la mobilisation de la société civile et l’organisation des rencontres et des journées de sensibilisation, ainsi que par le recours aux différents supports médiatiques.
Les autorités envisagent également le recours à la procédure judiciaire réprimant la mendicité "professionnelle", la récidive et le refus d’adhérer aux formules d’insertion proposées ou l’exploitation des enfants et des personnes à besoins spécifiques dans la mendicité.
Afin de mettre en œuvre ces approches, une commission de coordination a été créée au niveau du Centre Mohammadia, où siègent les représentants de la coordination régionale de l’Entraide nationale et de la direction préfectorale de la santé ainsi que les directeurs des centres d’accueil de la préfecture de Rabat, a fait savoir le communiqué, précisant que ses missions consistent à encadrer l'action des unités mobiles d’assistance sociale et à définir leurs programmes d’action.
Elle a également pour objectif l’établissement d’une base de données sur les bénéficiaires et les centres d’accueil existants à Rabat ainsi que sur la capacité d’accueil disponible.
De plus, un observatoire de la problématique de vagabondage et de la mendicité a été mis en place au niveau du centre, envisageant d’élaborer une base de données socioéconomiques concernant les cas de vagabondage et de mendicité identifiés, dans le but de réaliser des études et recherches et d'orienter les politiques et les interventions pour définir les actions à même de permettre d’atténuer ce phénomène.

Mercredi 25 Janvier 2017

Lu 2559 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés