Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Paiement mobile : L'encours global des M-Wallets en hausse de 25% en 2022

Dimanche 28 Avril 2024

Paiement mobile : L'encours global des M-Wallets en hausse de 25% en 2022
L'encours global des M-Wallets émis par les établissements bancaires et de paiement est passé de 6,3 millions de dirhams (MDH) en 2021 à 7,7 MDH à fin 2022, soit une progression de 25%, ressort-il de la troisième édition du rapport annuel de la Stratégie nationale d'inclusion financière (SNIF).

L’activité du paiement mobile continue son évolution avec 22 offres M-Wallets disponibles sur le marché, à fin 2022, dont 14 émises par des établissements de paiement, indique ce rapport élaboré par Bank-Al Maghrib, la Direction du Trésor et des Finances Extérieures (DTFE), l'Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS), l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC), la Fédération Nationale des Associations de Microcrédit (FNAM), la Fondation Marocaine pour l'Education Financière (FMEF) et l'Association professionnelle des établissements de paiement (APEP).

La part des M-Wallets émis par les établissements de paiement représente 73% du total de l’encours des M-Wallets, soit 5,8 MDH de M-Wallets à fin 2022 (contre 4,8 MDH à fin 2021), précise le rapport.

Concernant la structure des transactions effectuées par les M-Wallets émis par les établissements de paiement, les paiements des factures représentent, en nombre, la part la plus importante des transactions effectuées, avec 71% (contre 74% en 2021), suivis par les transferts Mobile to Mobile (22% contre 19% en 2021) et par les paiements des commerçants (7%, similaire au niveau enregistré en 2021), rapporte la MAP.

Pour les M-Wallets adossés à des comptes bancaires, la structure des transactions effectuées en nombre diffère de celle des établissements de paiement, relève le rapport, soulignant que les paiements des factures par M-Wallet prédominent avec 66% en nombre (contre 71% en 2021), suivis par les transferts, avec une part de 21% contre 18% un an auparavant, et les retraits GAB (12% au lieu de 11% en 2021).
Les paiements des commerçants demeurent faibles (1% seulement), fait remarquer la même source.

L’analyse de la répartition en valeur fait ressortir une prédominance des transactions de transferts sur les M-Wallets adossés à des comptes bancaires, dont la part s’est élevée à 54%, suivies par les retraits GAB (28%) et les paiements des factures (18%).

Pour les établissements de paiement, le montant des paiements de factures a représenté 60% des transactions contre 36% pour les transferts, 3% pour les paiements des commerçants et 1% pour les retraits GAB.

Libé

Lu 415 fois


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe