Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Orange Maroc célèbre son premier anniversaire depuis le rebranding

L’opérateur dresse le bilan d’une année rythmée par le lancement de plusieurs solutions innovantes




 Orange Maroc a célébré récemment le premier anniversaire du passage de Méditel sous la marque du groupe de télécommunication Orange.
Cela fait, en effet, un an que l’opérateur évolue sous les couleurs du groupe français des télécommunications, un changement de nom accompagné d’une nouvelle stratégie qui semble avoir apporté ses fruits, si l’on en croit le top mangement du groupe.
Lors d’une conférence tenue récemment à Casablanca, ces derniers ont annoncé, en effet, que la première année d’Orange Maroc a été plutôt satisfaite.
Une année riche et rythmée par le lancement de solutions innovantes pour l’ensemble de ses clients «où l’opérateur a capitalisé sur ses acquis en portant une attention particulière à l’expérience individuelle de chaque client, qu’il soit particulier, professionnel ou entreprise», ont tour à tour souligné les principaux dirigeants de l’opérateur téléphonique. Comprendre, le passage du rouge à l’orange de l’opérateur Méditel a été bénéfique aussi bien pour l’entreprise et que pour ses 15 millions de clients.
Ainsi que l’a souligné Yves Gauthier, le directeur général d’Orange Maroc,  plusieurs actions ont été menées parallèlement au lancement de nouveaux services.
Orange Maroc, qui a réalisé un chiffre d’affaires de +500 millions d’euros, correspondant à 10% du CA réalisé par le groupe dans la zone MEA (Afrique et au Moyen-Orient), a poursuivi la modernisation de son réseau, a-t-il déclaré.
Lors de cette rencontre, il a expliqué que ce travail a permis à l’opérateur, qui emploie quelque 1.100 salariés, d’étendre sa couverture 4G et 4G+ et déployant de manière accélérée le réseau de fibre optique à très haut débit.
Dans le but de garantir une expérience digitale unique, l’opérateur «a mis un accent particulier sur l’écoute attentive de ses clients et leurs besoins, pour mettre à leur disposition des offres et services simples et efficaces qui les rapprochent de leurs essentiels », ont de leur côté relevé ses collaborateurs.
A travers l’application «Orange et moi», l’entreprise a permis au client de suivre sa consommation, de payer ses factures et de recharger son numéro «en scannant simplement le QR code présent sur les cartes de recharges Orange».
Afin d’accompagner la digitalisation des entreprises marocaines et garantir une expérience client unique et différentiée, Orange Maroc s’est lancée dans une démarche basée sur trois leviers. A savoir : «l’accompagnement de la transformation des usages dans le mobile, le renforcement du positionnement d’opérateur télécom global et la montée en valeur dans l’accompagnement des entreprises dans leur transformation digitale ».
C’est dans le cadre de cette ambition que les dirigeants d’Orange Maroc ont indiqué avoir lancé une large gamme d’offres et de services au profit des entreprises marocaines.
C’était le cas notamment avec les services mobiles, mais aussi les services IT axés sur le cloud, la sécurité ou les objets connectés (IoT, Internet of Things), ont-ils indiqué, ajoutant à cette liste des services ceux  d’accompagnement et d’attention au client.
Parmi les autres défis que l’entreprise compte relever, le top management a indiqué aussi la démocratisation de l’accès au très haut débit.
Sachant que seuls 82% sur l’ensemble du parc Internet fixe au Maroc dispose d’un débit de 4 mbps, l’opérateur s’est lancé ce défi en mettant en place «une offre Fibre optique accessible, simple et performante, avec des débits pouvant atteindre 200 mbps».
A noter qu’au cours de cette rencontre, l’opérateur est revenu sur son engagement pour la promotion des talents, rappelons à ce propos son implication dans la promotion des entrepreneurs en devenir, à travers notamment le Prix Orange de l’entrepreneur social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM).  Et d‘ajouter qu’Orange a également lancé «Orange Talents», la première plateforme digitale de révélation de talents artistiques au Maroc. Un programme qui «se veut un véritable tremplin pour les jeunes talents dans différentes disciplines fédératrices, à savoir le chant, l’humour, la photographie et la vidéographie», a-t-on précisé.

Alain Bouithy
Mercredi 13 Décembre 2017

Lu 1149 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.