Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Onze ans après, le meurtrier d'une femme disparue au Maroc parle


Jeudi 15 Septembre 2016

Onze ans après les faits, la justice française vient de relancer l'enquête sur la disparition au Maroc d'une femme de 38 ans après des révélations de son mari, condamné à 25 ans de prison pour meurtre mais qui n'avait jamais reconnu sa responsabilité.
Karbal Dandouni, 43 ans, avait été condamné en première instance en 2013, puis en appel en 2014, à 25 ans de réclusion pour l'assassinat de son épouse Karima, disparue lors d'un voyage du couple au Maroc à l'été 2005. Il n'avait jamais reconnu sa responsabilité, et aucun corps n'a jamais été retrouvé.
Mais dans un quotidien local du sud-ouest de la France, le détenu a soudain avoué la semaine dernière depuis sa prison que "oui, Karima a bien été tuée au Maroc", d'un coup de couteau, en juillet 2005.
Il affirme en revanche que ce n'est pas lui-même qui l'a tuée, mais le frère de sa deuxième femme. Cette deuxième épouse était revenue en France avec lui à l'époque, en utilisant le passeport maquillé de la victime.
A la lumière de ces "révélations", l'avocat de la famille de la disparue, Me Gérard Chemla, a saisi le parquet d'Angoulême (sud-ouest) qui a depuis ouvert une information judiciaire pour assassinat, a-t-on indiqué mardi de source judiciaire.
Dans ses "confessions" au journal, Karbal Dandouni assure aussi qu'un corps brûlé de femme avait été retrouvé à l'époque le long d'une route secondaire mais qu'il n'avait pas été identifié par les forces de l'ordre marocaines et que le lien avec Karima n'avait pas été fait.
Le détenu affirme à présent qu'avec la complicité de l'auteur du coup de couteau, il avait fait disparaître la victime, en la brûlant puis l'abandonnant.


Lu 668 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS