Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Offshoring à Fès : Un marché en forte croissance et en compétition accrue




Offshoring à Fès : Un marché en forte croissance et en compétition accrue

De par sa proximité géographique, culturelle et linguistique, la disponibilité de ses ressources humaines, la qualité de son infrastructure d’accueil et de télécommunication et l’évolution de l’environnement des affaires vers les standards internationaux, le Maroc constitue une destination compétitive et attractive de l’offshoring dans un marché en forte croissance et en compétition accrue.

A cet égard, intervient le lancement à Fès par SM le Roi Mohammed VI des travaux de réalisation de la zone d’activité Fès-Shore avec un investissement global de 1,2 milliard de dirhams.

Troisième maillon du réseau de parcs intégrés dédiés aux activités de services informatiques, de traitement de données et de processus métiers, le projet Fès-Shore se situe sur la rocade périphérique menant vers l’aéroport international Fès-Saïss.

S’inscrivant dans le cadre du programme Emergence, ce projet est mené en partenariat entre le ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, la wilaya et le CRI de Fès ainsi que MEDZ, filiale de la holding CDG Développement.

S’étalant sur un plateau de 20 hectares, Fès-Shore offre des espaces de bureaux et de services s’étendant sur plus de 100 000 m?. Il offre ses prestations aux plus grandes multinationales et aux sociétés marocaines spécialisées qui vont s’y installer.

Fès-Shore est dédié au développement de nouveaux potentiels économiques de la région dans le domaine de l’offshoring et offre aux entreprises l’assurance de bénéficier d’un parc intégré assorti de services d’accompagnement performants et d’un cadre législatif incitatif, implanté dans un environnement urbain jouissant de notoriété mondiale, culturelle, touristique et technologique.

Il a pour objectifs de développer un espace intégré dédié aux activités de services informatiques, de traitement de données et de processus métiers, de jouer un rôle moteur d’entraînement en matière de développement économique et technologique de la région, mais aussi être un carrefour régional générateur d’une synergie, entre la richesse du Maroc et celle apportée par les opérateurs du secteur. Il s’assigne aussi comme objectifs de permettre l’accès à un nouveau savoir-faire, développer de nouveaux métiers porteurs de valeur ajoutée, stimuler la création d’emplois dans la région, mettre en valeur le potentiel innovateur de la région de Fès et du bipôle Fès-Meknès en aménageant une zone dédiée à dynamiser le développement économique. Selon ses concepteurs, Fès-Shore est un ensemble conçu dans le respect de l’environnement et répondant aux exigences des utilisateurs en termes d’image, de fonctionnalité et de performance pour accueillir les plus grandes entreprises à l’échelle internationale.

Parc privé et parfaitement sécurisé, Fès-Shore offre des plateaux de bureaux prêts à l’emploi, une boucle télécoms Carrier Grade en fibre optique et des services d’accompagnement performants

Un lieu de vie, source d’épanouissement, la technovalley de Fès propose un cadre de travail unique au coeur d’un environnement tertiaire en plein développement, ainsi que des ressources humaines qualifiées. A travers un bassin de niches, vu la proximité de nombreuses universités, en particulier celles d’Ifrane et de Meknès, le vivier important de jeunes diplômés formés aux métiers de l’offshoring et le programme national qui tend la formation de 22.000 diplômés par an dans les métiers de l’offshoring d’ici 2009 et 10.000 ingénieurs par an d’ici 2010.

Dans le même sillage, un centre de formation géré par l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) sera créé au coeur de Fès-Shore afin d’adapter les profils aux exigences des employeurs.

Fès-Shore offre aux sociétés résidantes une panoplie d’incitations fiscales et de subventions ainsi que des coûts concurrentiels à l’international, notamment un taux effectif d’IR de 20%, d’IS à 0% pendant les 5 premières années et un abattement de 50% par la suite, des coûts des télécoms jusqu’à 30% moins chers que les prix du marché, des  aides à la formation allant jusqu’à 5.800 € et des loyers compétitifs à l’international.``




MOUHSSIN ABOU NADA
Mardi 10 Février 2009

Lu 266 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés