Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Gaza

Un Palestinien a trouvé la mort, mardi, suite à des tirs de soldats israéliens à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, portant le nombre de tués dans cette zone à 17 morts depuis vendredi, a annoncé le ministère de la Santé. Agé de 25 ans, Ahmed Arafa a été tué lors d'affrontements dans le centre de l'enclave, précise la même source.
Ahmed se tenait à une cinquantaine de mètres de la clôture frontalière lorsqu'il a été tué par balles, a dit à la presse le père de la victime, Omar Arafa". Il était près de moi, il ne représentait aucun danger pour eux mais ils l'ont tué", a-t-il ajouté.
Vendredi, des dizaines de milliers de Palestiniens ont afflué vers la barrière séparant Israël de Gaza au premier jour de "La marche du retour". Cette protestation, qui doit durer six semaines, vise à réclamer "le droit au retour" de quelque 700.000 Palestiniens chassés de leurs terres ou ayant fui lors de la guerre qui a suivi la création d'Israël en 1948.

Sierra Leone

Le candidat battu à l'élection présidentielle en Sierra Leone, Samura Kamara, a annoncé jeudi son intention de déposer un recours en justice contre la victoire du chef de l'opposition Julius Maada Bio en raison de multiples fraudes selon lui.
Candidat du Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP) et éphémère chef d'une junte au pouvoir en 1996, Julius Maada Bio a été élu avec 51,81% des voix lors de l'élection organisée samedi, d'après les résultats annoncés mercredi par la Commission électorale nationale.
Samura Kamara, qui défendait les couleurs du parti du président sortant, le Congrès de tout le peuple (APC), recueille 48,19% des suffrages. Il était crédité d'une légère avance lors du décompte provisoire des résultats, mais ce dernier ne prenait pas en compte les bastions de l'opposition.
Maada Bio et Kamara briguaient la succession d'Ernest Bai Koroma qui ne pouvait se représenter en raison de la limitation du nombre de mandats.
Julius Maada Bio a prêté serment sur la Bible juste avant minuit dans un hôtel de Freetown.

Vendredi 6 Avril 2018

Lu 172 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés