Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Pyongyang

La Corée du Nord a remplacé des dizaines de gardes postés à la frontière avec le Sud après la spectaculaire défection d'un de ses soldats la semaine dernière, rapporte vendredi la presse sud-coréenne.
Le militaire de 24 ans, identifié sous le surnom de "Oh", est toujours hospitalisé en Corée du Sud après avoir été touché par au moins quatre balles tirées par des soldats nord-coréens lors de sa fuite éperdue vers le Sud le 13 novembre.
"Nous avons repéré des signes selon lesquels tous les gardes nord-coréens postés dans la zone commune de sécurité (JSA) ont été remplacés immédiatement après la défection", rapporte le quotidien Chosun Ilbo en citant des sources gouvernementales.
Le journal explique qu'en temps normal, entre 35 et 40 Nord-Coréens sont postés dans la JSA, à Panmunjom, seul secteur de la Zone démilitarisée (DMZ) entre les deux Corées où les deux armées rivales se font face.

Argentine

C'est sans doute une explosion qui a causé la perte du sous-marin militaire argentin San Juan avec 44 sous-mariniers à bord, le 15 novembre, selon un rapport officiel communiqué jeudi qui a semé le désespoir dans les familles des marins.
Les analyses réalisées en Autriche de "l'anomalie hydro-acoustique" enregistrée ont conclu à "un évènement anormal, court, violent, pas d'origine nucléaire, correspondant à une explosion", a déclaré lors d'une conférence de presse à Buenos Aires le porte-parole de la Marine, Enrique Balbi.
A Mar del Plata, des pleurs et des manifestations de désespoir parmi les proches des 44 marins ont précédé l'annonce officielle. Ils venaient d'être informés de l'occurrence d'une explosion.
Les autorités argentines et les navires et les avions étrangers mobilisés tentaient toujours de localiser le sous-marin dans l'Atlantique sud. La dernière position donnée était à 400 km des côtes argentines de la Patagonie.

Samedi 25 Novembre 2017

Lu 306 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés