Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Turquie

Le chef de l'OTAN a présenté ses excuses samedi par téléphone au président turc Recep Tayyip Erdogan après que le nom du dirigeant turc soit apparu sur une "liste d'ennemis" lors d'une manœuvre militaire de l'alliance en Norvège, a rapporté l'agence de presse turque Anadolu.
Au cours de cet entretien téléphonique, le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a assuré à M. Erdogan qu'une enquête avait été ouverte par le commandant et que le technicien norvégien impliqué dans l'incident avait été immédiatement licencié.
M. Stoltenberg a rappelé que la Turquie est un allié important pour l'OTAN, ajoutant qu'il prendrait toutes les précautions nécessaires pour empêcher qu'un tel incident ne se reproduise, selon une source présidentielle.
Le chef de l'OTAN a dit espérer que cet incident n'aura pas d'impact négatif sur les relations entre l'OTAN et la Turquie.

Cameroun

Au moins quatre personnes, dont un policier, ont été blessées à Bamenda, épicentre de la crise anglophone dans l'ouest du Cameroun, dans la nuit de samedi à dimanche au cours de laquelle plusieurs coups de feu ont été entendus, a appris l'AFP de sources concordantes.
"Un policier a été blessé par balle dans la nuit à Food Market lors d’échauffourées entre les forces de l'ordre et des radicaux", a affirmé une source proche des services de sécurité. "Il est sous soins, mais ses jours ne paraissent pas en danger", a assuré la même source, qui n'a pas donné davantage de précision sur les incidents de la nuit.
Aux urgences de l'hôpital de la ville, deux blessés civils, des hommes, ont été pris en charge dimanche matin, a constaté l'AFP.
"J'étais près de chez moi dans la nuit vers 22 heures quand des policiers ont commencé à tirer. J'ai pris une balle perdue à la jambe droite", a raconté un des blessés. "Je ne sais pas pourquoi ils tiraient", a-t-il ajouté.

Libé
Lundi 20 Novembre 2017

Lu 195 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés