Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mobilisation à l'hôpital Prince Moulay Abdellah de Salé




L' hôpital Prince Moulay Abdellah à Salé vit au rythme d'une mobilisation quotidienne sans précédent de tous ses médecins et infirmiers pour la prise en charge des différents cas soupçonnés d'infection au nouveau coronavirus. "Nous sommes mobilisés derrière S.M le Roi Mohammed VI pour faire face à l'épidémie mondiale de coronavirus Covid19", a déclaré à la MAP le délégué du ministère de la Santé de Salé, Boubker Yaakoubi, précisant que l'hôpital dispose d'une cellule de coordination et de gestion pour faire face à la pandémie composée d'un groupe de médecins et d'infirmiers qui répondent aux appels des citoyens et se déplacent pour effectuer des examens à domicile. Une cellule a été également mise en place en vue d'accueillir les cas potentiels de contamination par le virus et d'effectuer des tests de laboratoire pour vérifier la présence ou non de la maladie, a-t-il ajouté. Il a fait observer que le centre hospitalier Prince Moulay Abdellah est un établissement de référence où sont accueillies les personnes infectées au coronavirus, sachant qu'il dispose de 90 lits et 30 lits pour réanimation. Tous les cadres médicaux travaillent d'arrache-pied avec dévouement afin de répondre aux besoins de la population de la région, a-t-il dit. Le directeur de l'hôpital, Hamid Zerrouk a de son côté souligné que dans le cadre de la prise en charge des cas d'infection, 90 lits sont mis à disposition dans le cadre des deux unités : la première réservée aux cas confirmés et la seconde aux cas suspects et au prélèvement d'échantillons pour les analyses en laboratoire. "Deux unités de réanimation ont été équipées, dont une récemment dernièrement à l'initiative du ministère de la Santé", a-t-il ajouté. Dans le souci d'une meilleure gestion de cette opération, a-t-il relevé, l'effectif de l'hôpital a été renforcé par des cadres médicaux et infirmiers en provenance des provinces et préfectures de la région de Rabat-Salé-Kénitra. Sur ce même registre, un programme a été mis en place pour la formation des équipes d'intervention à l'aide de techniques spéciales en cas d'éventuelles contaminations par le Covid-19. Selon le chef de service du réseau des établissements de santé de la province de Salé, Mustapha Oufkir, l'une des salles de l'hôpital sert désormais de "centre de pilotage" pour la délégation de la santé de la ville. Cette structure permet au staff médical de recevoir les appels des citoyens et de les éclairer sur la maladie et ses symptômes, a-t-il précisé, notant que le cas échéant, des équipes se rendent sur place à l'échelle du territoire de la préfecture. Il a dans ce contexte insisté sur la nécessité de vérifier les sources d'information en la matière et d'éviter les appels inutiles pour aider les cadres de santé à prendre en charge les éventuels cas d'infection

Lundi 23 Mars 2020

Lu 470 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif