Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mise en place d'un hôpital de campagne à Sidi Yahya El Gharb

Reclassement des préfectures et provinces en zone I et durcissement des mesures préventives à Larache, Ouazzane et Kénitra




Mise en place d'un hôpital de campagne à Sidi Yahya El Gharb
Les autorités publiques annoncent qu'il a été décidé, à partir du 24 juin 2020 à minuit, de reclasser toutes les préfectures et provinces dans la zone d’allègement n°1 à l’exception des préfectures et provinces de Tanger-Asilah, Marrakech, Larache et Kénitra, indiquent vendredi les ministères de l’Intérieur et de la Santé dans un communiqué conjoint.
Il a également été décidé de passer à la deuxième phase du plan d’allègement en tenant compte du développement de la situation épidémiologique dans le Royaume, relève la même source.
Ces décisions ont été prises sur la base des résultats du suivi quotidien de la mise en oeuvre de la première phase du "plan d’allègement du confinement sanitaire" et après que le Comité de veille et de suivi a réalisé une évaluation minutieuse des mesures à exécuter et des conditions et critères sanitaires qui doivent être réunis, explique le communiqué.
A ce propos, le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, a indiqué, samedi à Rabat, que des mesures seront annoncées pour alléger le confinement sanitaire imposé dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire en vigueur dans le Royaume pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus.
Dans une déclaration à la presse, il a relevé que ces mesures interviennent suite à l’annonce vendredi de la deuxième phase du plan d’allègement.
Le ministre a également tenu à préciser que l’objectif est de faire en sorte que la vie reprenne son cours normal le plus tôt possible, appelant à cet égard les citoyens et citoyennes à respecter toutes les mesures pour lutter contre le virus, y compris la distanciation sociale, le lavage des mains et le port des masques de protection, outre le téléchargement de l’application "wiqaytna".
Il a, par ailleurs, indiqué qu’il ne faut pas sous-estimer l’apparition de foyers épidémiologiques, mais sans que cela ne constitue une source de panique. Il s’agit de cohabiter avec le virus selon les exigences de l’heure, a-t-il dit.
Un retour aux restrictions sanitaires sera opéré dans toute région qui verra l’apparition de foyers épidémiologiques, a conclu le responsable.
A signaler d’autre part que le ministère de l'Intérieur a annoncé qu’il a été décidé vendredi de durcir les restrictions de précaution et les mesures préventives dans certaines communes des provinces de Larache, Ouazzane et Kénitra, et ce suite à l’apparition de nouveaux foyers épidémiologiques dans des unités de production.
"Suite à l’apparition de nouveaux foyers épidémiologiques dans des unités de production (FRIGODAR, spécialisée dans l’emballage de fruits rouges: 457 cas et NATBERRY MAROC, spécialisée dans la production et l'emballage de fruits rouges : 103 cas), il a été décidé, vendredi 19 juin 2020, de durcir les restrictions de précaution et les mesures préventives dans certaines communes des provinces de Larache, Ouazzane et Kénitra", indique le ministère dans un communiqué.
Eu égard à ce qu'exige la nécessité sanitaire, et en soutien aux efforts déployés afin de circonscrire la propagation de cette épidémie et limiter ses répercussions négatives, il sera procédé à la fermeture des entrées de ces communes et au renforcement du contrôle pour que les personnes qui s’y trouvent ne quittent leurs domiciles qu’en cas de nécessité extrême tout en prenant les précautions nécessaires, précise le communiqué.
Dans ce cadre, le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, a déclaré, samedi à Rabat, que suite à l’apparition de ce foyer épidémiologique de coronavirus, un hôpital de campagne a été mis en place à la commune de Sidi Yahya El Gharb pour recevoir près de 700 cas enregistrés dans ce foyer.
Dans une déclaration à la presse, il a indiqué que suite à l'apparition de ce foyer, plusieurs mesures ont été prises dont la réalisation de tests de dépistage pour l’ensemble des employés et la fermeture de toutes ces unités, ajoutant que tous ces cas seront transférés à cet hôpital à partir de dimanche matin.
Le ministre a en outre fait état du durcissement des mesures de confinement sanitaire dans les communes relevant des provinces de Kénitra, Ouazzane et Larache d’où proviennent ces employés, appelant les citoyens et les citoyennes de ces communes à respecter strictement ces mesures afin d’enrayer ce foyer le plus tôt possible et pour que la vie reprenne son cours normal dans cette région.
Il a de même relevé que ces cas ont été découverts dans le cadre des tests réalisés dans toutes les unités industrielles et commerciales et autres, ce qui a permis de détecter ce foyer et de le maîtriser rapidement.
Le ministre a également indiqué qu’il a été procédé à la réalisation de tests de dépistage pour tous les sujets-contact, ajoutant que cette opération se poursuit jusqu’à présent.
Le responsable a, par ailleurs, annoncé qu’il a été décidé d’ouvrir une enquête à ce sujet par une commission composée des ministères de la Santé, de l’Agriculture, du Travail et de l’Intérieur pour établir les responsabilités.
 

Lundi 22 Juin 2020

Lu 784 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Novembre 2020 - 17:03 Le collectif Parité maintenant monte au créneau