Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mémorial




Mémorial
Un espace dédié à la mémoire historique de la résistance et de la libération a été inauguré, samedi dans la commune de Jorf (province d’Errachidia), et ce à l’occasion du 86ème anniversaire des batailles de Jbel Baddou en 1933.
L’inauguration de cet espace s’est déroulée en présence du Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération, Mustapha El Ktiri, du wali de la région de Drâa-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia, Bouchâab Yahdih, ainsi que de plusieurs personnalités civiles et militaires.
Ce nouvel espace, dont la réalisation a nécessité une enveloppe budgétaire de 1,5 million de Dirhams, vient s'ajouter à un réseau de 90 structures similaires à travers le Royaume, mises en place par le Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération pour préserver la mémoire historique locale et nationale et consolider l’esprit de patriotisme chez les générations montantes.
L’espace de la mémoire historique de la résistance et de la libération à Jorf a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre le Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération, la wilaya de la région de Drâa-Tafilalet, la commune de Jorf et les fils de l’ancien résistant Belhaj Solbi.
Construite sur une superficie de 600 m2, cette nouvelle structure comprend notamment une salle multimédia, une bibliothèque, un espace pour la formation, ainsi qu’une salle d’exposition où sont présentés des manuscrits, des portraits des Sultans et Rois du Maroc depuis l’avènement de la dynastie alaouite, des collections ethnographiques, des documents précieux, des habits et des armes datant de l’époque de la lutte contre l’occupation.
Dans une déclaration à la presse à cette occasion, M. El Ktiri a mis en exergue l’importance accordée par S.M le Roi Mohammed VI à ces espaces, dont la réalisation intervient dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes orientations Royales relatives à la nécessité de préserver de la mémoire historique nationale et locale.
Il a indiqué que cet espace sera ouvert aux élèves des écoles, étudiants, chercheurs et jeunes en vue de les aider à revisiter les pages glorieuses de l’histoire du Maroc et les épopées de la lutte de son peuple pour l’indépendance au niveau national et dans les différentes régions du pays.
Il s’agit d’une structure à même de renforcer le sentiment de patriotisme chez les générations montantes et leur inculquer les valeurs de la citoyenneté positive, a ajouté M. El Ktiri, faisant savoir que cet espace, qui fait partie des 12 prévus dans la région de Drâa-Tafilalet, est appelé à accueillir des activités et des événements dédiés à la concrétisation de ces objectifs.

Mardi 31 Décembre 2019

Lu 729 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif