Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Médias associatifs et perspectives de développement culturel

Appel à l’adoption de nouveaux modes de fonctionnement des associations




Médias associatifs et perspectives de développement culturel
A l’initiative de l’Association marocaine des jeunes actifs dans les médias en partenariat avec la province d’Essaouira, le programme provincial de l’INDH et la direction provinciale du ministère de la Culture, la ville d’Essaouira vient d’abriter récemment une table ronde sur le thème «Les médias associatifs et les perspectives de développement culturel à Essaouira ».
La programmation de journées portes ouvertes au profit de la société civile, l’investissement dans la presse culturelle comme levier de développement économique local, un bon marketing des potentialités culturelles de la ville, l’organisation de sessions de formation au profit des acteurs associatifs et des blogueurs d’Essaouira, le renforcement des créneaux de coordination et de communication entre associations et médias. Telles sont les recommandations adoptées lors de cette rencontre.
Le journaliste El Habib Abou Richa a mis en avant des exemples modernes d’une presse culturelle qui s’inspire des nouvelles théories et pratiques de communication. Il a, à cet effet, appelé à la modernisation des approches de  fonctionnement de ce genre journalistique à fin de mieux s’adapter aux mutations techniques, culturelles et sociales. Abou Richa a insisté sur la nécessité de mettre en place un programme de formation continue au profit des professionnels de la presse culturelle et des acteurs associatifs appelés à mieux communiquer autour de leurs projets et programmes.
Pour sa part, Mustapha Bensoltana, chercheur en patrimoine et en art performance, a appelé à une rupture radicale avec les anciens  modes de fonctionnement de la majorité des associations. L’intervenant, en mettant à nu les défaillances du tissu associatif au niveau communicationnel, considère le partenariat avec la société civile comme alternative stratégique pour l’enrichissement des orientations des médias.
Un atelier de formation a été organisé en  l’occasion au Musée Sidi Mohammed Ben Abdellah au profit des entités associatives porteuses de projets. L’atelier a ciblé le renforcement des compétences des bénéficiaires en termes de normes et techniques d’élaboration des projets et de communication dans les médias.
La rencontre a rendu hommage à l’artiste compositeur Abdessamad Amara et à Samir Lotfi, journaliste de la Map pour leurs contributions dans les domaines associatif et journalistique.

Abdelali Khallad
Jeudi 24 Mai 2018

Lu 436 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés