Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maroc Telecom affiche un chiffre d’affaires en hausse de 4%

Le groupe de télécoms compte près de 69 millions de clients au premier trimestre




Maroc Telecom affiche un chiffre d’affaires en hausse de 4%
Le Groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 9,309 milliards de dirhams à fin mars 2020, en hausse de 4% (+2% à base comparable) par rapport à la même période de 2019.
Cette performance s’explique par la croissance combinée du chiffre d’affaires du Groupe à l’international et celui des activités au Maroc (+0,3%), indique Maroc Telecom dans un communiqué sur ses résultats consolidés du 1er trimestre 2020.
En effet, les activités du Groupe à l’international ont enregistré un chiffre d’affaires de 4,207 MMDH, en hausse de 6,9% (+2,1% à base comparable), du fait de la croissance importante de la Data et des services Mobile Money.
Au Maroc, le chiffre d’affaires du Groupe a atteint 5,4 MMDH, en amélioration de 0,3% par rapport à fin mars 2019.
A noter le résultat net ajusté part du Groupe (RNPG) Maroc Telecom qui s’est établi à 1,597 milliard de dirhams (MMDH) à fin mars 2020, en amélioration de 0,9% (+1,4% à base comparable) par rapport à la même période de l’année précédente, rapporte la MAP.
De son côté, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) a atteint 4,794 MMDH, en hausse de 3,1% (+2,2% à base comparable) et le taux de marge d’EBITDA s’est maintenu au niveau élevé de 51,5% (+0,1pt à base comparable), ajoute la même source. Quant au résultat opérationnel (EBITA) ajusté consolidé, il s’est chiffré à 2,913 MMDH, en hausse de 0,3% (+0,4% à base comparable). La marge d’EBITA ajustée, située à un niveau élevé de 31,3%, s’est réduite de 1,2 pt (-0,5 pt à base comparable).
Notons aussi l’ajustement des flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) de 2,893 MMDH à fin mars 2020, en amélioration de 4,3% par rapport à la même période de 2019 (+0,6% à base comparable), sous l’effet de la hausse de l’EBITDA.
Quant au nombre de clients du Groupe Maroc Telecom, il a atteint près de 69 millions à fin mars 2020, en hausse de 11,3% sur un an, ressort-il des résultats consolidés du Groupe. Cette évolution a été tirée par la hausse soutenue des parcs au Maroc et dans les filiales (+15,8%) avec l’intégration de Tigo Tchad dans le périmètre du Groupe depuis le 1er juillet 2019, précise Maroc Telecom.
Au 31 mars 2020, le parc mobile au Maroc s’est élevé à 20 millions de clients, en hausse de 3,5% en un an, tiré par la croissance soutenue du parc postpayé (+12%) ainsi que celle du parc prépayé (+2,5%).
A l’international, le parc mobile a atteint 44.583 clients, dont 2.485 en Mauritanie, 8.779 au Burkina Faso, 1.573 au Gabon (1.621), 7.693 au Mali, 9.198 en Côte d’Ivoire, 4.300 au Bénin, 3.091 au Togo, 3.083 au Niger 2.922, 178 en Centrafrique et 4.203 au Tchad.
Les parcs fixe et haut débit comptent respectivement 327 et 123 clients.
A l’occasion de la publication de ce communiqué, le président du directoire, Abdeslam Ahizoune, a expliqué que “les résultats de ce premier trimestre sont portés par l’essor de la base clients et des revenus Data dans l’ensemble des pays de présence du Groupe”.
“Dans le contexte actuel de crise sanitaire et de confinement, le Groupe reste totalement mobilisé pour la protection de ses salariés et de ses clients. Le Groupe a su assurer la disponibilité et la continuité de ses services dans des conditions exceptionnelles imposées par la pandémie. Il a ainsi mobilisé rapidement des ressources technologiques pour augmenter les capacités des réseaux afin de faire face à l’augmentation des usages Data”, affirme M. Ahizoune.
Au volet des faits ayant marqué le premier trimestre 2020, le communiqué rappelle la décision du Comité de gestion de l’ANRT du 17 janvier 2020, relative aux pratiques anticoncurrentielles sur le marché du fixe et des accès à Internet fixe à haut débit et notifiée à Maroc Telecom le 27 janvier 2020.
“Cette décision exécutoire porte sur une sanction pécuniaire de 3,3 milliards de dirhams et des injonctions relatives aux conditions techniques et tarifaires du dégroupage. Le montant de la sanction a été provisionné en 2019 et payé en totalité au premier trimestre 2020”, souligne le Groupe.
Par ailleurs, “Wana Corporate a retiré la plainte déposée auprès du tribunal de commerce de Rabat pour dénonciation d’une concurrence déloyale. Le tribunal a acté ce retrait par jugement rendu le 24 février 2020”, ajoute le communiqué.

Jeudi 23 Avril 2020

Lu 695 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.