Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maroc-Allemagne: Volonté commune de renforcer la coopération opérationnelle en matière de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme transfrontalier


Libé
Mardi 25 Octobre 2022

Le Maroc et l'Allemagne sont convenus de renforcer leur coopération opérationnelle en matière de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme transfrontalier, ainsi que contre la criminalité transfrontalière et organisée, y compris le trafic de drogue, la migration illégale et le trafic de migrants, la traite des êtres humains, la cybercriminalité et la fraude documentaire. Cette coopération opérationnelle bilatérale repose, conformément aux législations nationales des deux pays, sur l'échange de bonnes pratiques et mécanismes permettant la détection et l'identification précoces des voies de l’extrémisme et du recrutement, ainsi que le mouvement des combattants dans les rangs des organisations terroristes, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), à l'issue de la réunion d'un comité conjoint de sécurité. Ce comité conjoint a été créé suite à la volonté commune de contribuer au renforcement de la coopération dans différents domaines sécuritaires afin d'améliorer la sécurité des deux pays et de leurs citoyens, note le communiqué, faisant savoir que ce comité a été créé pour la mise en œuvre des recommandations discutées lors de la rencontre entre le Directeur Général de la Sûreté Nationale et de la Surveillance du Territoire (DGSN/DGST) marocain et le Président de la Police fédérale allemande (Bundespolizeipräsidium), le 10 juin 2022 au Royaume du Maroc. Ce comité conjoint de sécurité est composé du Pôle de coopération Policière internationale à la DGSN et des Officiers de Liaison affectés à l'ambassade de la République fédérale d'Allemagne à Rabat, selon la même source. Lors de cette réunion, ajoute-t-on, il a été convenu qu'il est important et nécessaire de renforcer la coopération en matière d’assistance technique, notamment le transfert de technologie et d’équipements policiers, afin de développer l’expertise par le biais de formations visant à améliorer les connaissances et les compétences des fonctionnaires de police dans différents domaines sécuritaires, entre autres, la criminalistique, la police technique et scientifique, les postes frontières, la sécurité rapprochée, la cavalerie et la police cynotechnique…..etc. Les deux parties sont convenues, avec la ferme conviction et la volonté d'aller de l'avant, de renforcer et de développer à l'avenir ces domaines de coopération, conformément aux aspirations et aux engagements d'intérêt commun, et de se protéger contre toutes les menaces qui pèsent sur la sécurité des deux pays et de leurs citoyens, conclut le communiqué.


Lu 1761 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p