Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marche de la santé et de la paix à Essaouira

Une initiative qui s’assigne pour mission principale de promouvoir un mode de vie sain parmi les populations ciblées




La 5ème édition de la Marche de la santé et de la paix, un événement social, sportif et culturel d’envergure, placé sous le thème "Marchons contre le diabète" aura lieu du 9 au 19 septembre courant sur un parcours reliant Essaouira à Agadir (200 km).
Œuvre conjointe de l’Association des infirmiers d’Essaouira, l’Association Mogador du diabète, Sans Frontières, l’Association Essaouira Mogador et Peace Corps Morocco, cette marche fera le départ de la plage de la cité des Alizés, avant de s’achever le 19 courant, dans la plage d’Agadir après avoir parcouru quelque 200 km, a-t-on appris mardi auprès des organisateurs.
Cette initiative qui s’assigne pour mission principale de promouvoir un mode de vie sain parmi les populations ciblées, réunira un groupe de jeunes de plusieurs profils, nationalités et confessions qui sillonneront plusieurs plages, montagnes, forêts, et pistes sur l’itinéraire de la marche.
Il s’agit d’initier la communauté vulnérable et isolée des régions traversées, aux meilleurs comportements et au mode de vie sain.
Cela sera possible, selon les organisateurs, à travers la programmation d’une série de séances de sensibilisation à la santé, d’éducation des futures générations à la culture de la paix, d’encouragement à la pratique sportive, d’enseignement des règles de sécurité dans la discipline de la natation, et d’organisation d’actions en matière de protection de l’environnement.
Un intérêt particulier sera porté également sur la promotion du tourisme social, à travers la mise en valeur de la diversité et la richesse de cette région, note-t-on de même source, faisant savoir qu’il sera procédé aussi au dépistage précoce du diabète et de l’hypertension artérielle, outre l’organisation de compétitions, de jeux et d’animations en faveur des enfants, et le partage de messages de paix et de citoyenneté. Au menu figurent, en outre, des débats et des conférences autour de thèmes pertinents en rapport notamment avec le "Leadership", et "Le dialogue des cultures et des religions", animés par une pléiade d’intellectuels du Maroc, des Etats-Unis, de la Corée du Sud, de France, et d’Allemagne.
"Cette 5ème édition se veut donc un appel à l’action pour tous les intervenants, entre autres, la population, les pouvoirs publics, la société civile et les médias, en vue d’initier une véritable révolution et un changement positif des comportements concernant le diabète, surtout le diabète type 2, qui fait des ravages au Maroc et ailleurs", explique Mohamed Arif, directeur de cette nouvelle édition et président de l’Association Initiatives sans frontières.
Et de conclure que la prévention primaire demeure la façon unique et efficiente pour diminuer l’incidence de ce fléau, ainsi que d’autres maladies dites de civilisation.

Jeudi 7 Septembre 2017

Lu 827 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés