Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Manifestations à Laroui et Imzouren




La contestation  semble s’être  déplacée en périphérie d'Al Hoceima, vers Laroui et Imzouren. Ces deux localités ont, en effet, connu, respectivement  samedi et dimanche derniers, des manifestations dites de «loyauté aux détenus» et préalablement interdites par les autorités.
Dans la commune de Laroui relevant de Nador, la mobilisation n’a pas été au rendez-vous comme ce fut le cas en d’autres occasions. Mais malgré la faible affluence, des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre s’y sont poursuivis jusqu’aux premières heures du dimanche 13 août, soulignent des sources médiatiques à Nador. Lesquelles ont également fait état d’arrestations de manifestants mais sans en préciser le nombre.
A Imzouren, une manifestation similaire a été programmée pour dimanche, mais suite à la diffusion d’informations faisant état de déploiement massif des forces de sécurité, des appels ont été lancés sur les réseaux sociaux invitant à son report. Ils n’ont néanmoins pas été suivis d’effet puisque la manifestation, bien qu’interdite par les autorités, a bel et bien eu lieu et une autre a même été annoncée pour le 27 août.
Les manifestants ont saisi l’occasion pour réclamer la libération de tous les prisonniers du Hirak  détenus à Al-Hoceima et à Casablanca, l’annonce des résultats de l’enquête sur le décès de Mourad El Attabi et réitérer les revendications économiques, sociales et culturelles qu’ils ne cessent de scander depuis le début de leur mouvement.
En dépit de la forte présence des forces de l’ordre, aucun indicent n’est à déplorer et la manifestation s’est déroulée dans le calme le plus absolu.Il a été fait cependant état par la défense des activistes d’Al-Hoceima d’une dizaine d’arrestations de jeunes par des membres des forces de l’ordre habillés en civil, opérées avant le départ de la manifestation.
Il convient également de préciser que les autorités locales maintiennent leur décision d’interdire tout mouvement de protestation dans la région indépendamment de la nature de la cause ou de l’identité des organisateurs.

 

M.T
Mardi 15 Août 2017

Lu 1301 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés