Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

MCA-Morocco et l’ONCA se mobilisent pour renforcer les capacités des agriculteurs





L’ Agence MCA-Morocco et l’Office national du Conseil agricole (ONCA) ont lancé, récemment, un programme de renforcement des capacités des agriculteurs et agricultrices des terres collectives situées dans les périmètres d’irrigation du Gharb et du Haouz concernées par l’opération de melkisation.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des mesures d’accompagnement de l’opération de melkisation au titre du projet “Foncier rural” relevant du programme de coopération “Compact II”, financé par Millennium Challenge Corporation (MCC), indiquent MCA-Morocco et l’ONCA dans un communiqué conjoint. La réalisation de ce programme, prévu au titre de l’accord d’exécution conclu entre l’Agence MCA-Morocco et l’ONCA en date du 7 novembre 2019, consiste en l’élaboration d’un plan d’action et son implémentation en vue d’assurer une meilleure valorisation agricole des terres melkisées et garantir un développement inclusif de la population cible, hommes et femmes, en favorisant sa qualification et son autonomisation, notamment à travers l’entrepreneuriat agricole, tout en tenant compte des préoccupations environnementales, rapporte la MAP.

S’inscrivant pleinement dans la mise en œuvre de la nouvelle stratégie nationale agricole “Generation Green 2020-2030” mettant l’élément humain au cœur de la pérennisation du secteur, ce programme s’articule autour de deux axes, à savoir l’organisation de caravanes de sensibilisation “Villages conseil” pour informer les bénéficiaires sur les bonnes pratiques culturales et de protection de l’environnement, les modalités de mise en place et de développement des Organisations professionnelles agricoles (OPA) de nouvelle génération, ainsi que sur les différentes subventions et aides financières mises à leur disposition par l’Etat. Le deuxième axe s’appuie sur le renforcement des capacités des bénéficiaires à travers l’organisation de sessions de formation théoriques et pratiques au champ, ainsi que l’accompagnement des OPA existantes, notamment celles des femmes et des jeunes, ajoute le communiqué.

Cette approche holistique à deux dimensions, d’information diffuse et de travail rapproché avec les bénéficiaires, permettra de maximiser les bénéfices de l’opération de melkisation auprès des populations des terres collectives situées dans les périmètres d’irrigation, dans la perspective de contribuer à la création d’une classe moyenne rurale conformément aux Hautes Orientations de S.M le Roi Mohammed VI, souligne la même source.

Lancée officiellement à Rabat le 26 juin 2019, l’opération de melkisation s’inscrit dans le cadre de l’application des Hautes Orientations Royales appelant à faire des terres collectives un levier du développement économique et social en milieu rural, en général, et à l’activation de la melkisation au profit des ayants droit et à titre gracieux des terres collectives situées à l’intérieur des périmètres d’irrigation en particulier.

Le déploiement de cette opération de melkisation constitue la principale composante de l’activité “Foncier rural”, dotée d’un budget de 33 millions de dollars et ayant pour principal objectif l’amélioration du niveau de vie de la population cible à travers l’accroissement des investissements agricoles, la dynamisation du marché foncier, l’accompagnement socioéconomique des bénéficiaires et la création d’emplois.

Libé
Jeudi 14 Janvier 2021

Lu 121 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.