Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

M2M Group reporte à nouveau le résultat net de son exercice 2016




L’Assemblée générale ordinaire (AGO) des actionnaires de la société M2M Group, spécialisée dans les solutions de gestion de la transaction électronique sécurisée, a décidé de reporter à nouveau le résultat net de l’exercice 2016.
L’AGO, réunie le 15 juin dernier à Casablanca, a approuvé les états de synthèse de l’exercice clos le 31 décembre 2016, tels qu’ils sont présentés précédemment dans l’édition d’Aujourd’hui le Maroc du 12 mai 2017 se soldant par un bénéfice net comptable de 15,4 millions de dirhams (MDH), souligne M2M Group dans un communiqué Post AGO.
L'Assemblée générale a également examiné et adopté à l’unanimité l’ensemble des résolutions qui lui ont été présentées, précise la même source, notant que les états de synthèse sociaux et consolidés publiés préalablement à la tenue de l’AGO, accompagnés du rapport des commissaires aux comptes, n’ont subi aucun changement, rapporte la MAP.
A l'issue de l'exercice 2016, M2M Group affiche des réalisations dans le rouge, avec un résultat net part du Groupe (RNPG) en dégradation de 61,3% à 7,8 MDH, pour un repli de 3,2% du chiffre d'affaires consolidé à 185,8 MDH.
Ce recul intervient en dépit de la croissance organique enregistrée par la société ainsi que du renforcement de ses positions au niveau mondial sur les marchés du paiement électronique multicanal, de l'eGov, de la dématérialisation et de la mobilité notamment au Maroc, en Afrique et en Amérique latine.
L'amélioration des résultats opérationnels d'ASSIAQA Card, comptant plus de 14 millions de titres électroniques sécurisés, n'a pas été suffisante pour compenser la baisse du résultat d'exploitation, affecté par un alourdissement des charges opératoires lié vraisemblablement au démarrage des activités de sa nouvelle filiale NAPS.
Au niveau des investissements, M2M Group avait initié un plan d'investissement pluriannuel en 2013 visant à concrétiser le lancement et le développement de l'activité de sa filiale NAPS, société de financement spécialisée dans la mise à disposition et la gestion de tout moyen de paiement électronique, pour une enveloppe totale de 120 MDH sur la période 2013-2018. Cette dernière vise une part de marché de 15% sur les 3 prochaines années.

Jeudi 6 Juillet 2017

Lu 826 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures