Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Londres veut faire le ménage dans les fournisseurs de tests Covid


Libé
Mardi 24 Août 2021

Le ministre britannique de la Santé Sajid Javid a annoncé lundi vouloir faire le ménage dans les tests de dépistage du Covid19 pour les vacanciers, ciblant le comportement de "cowboy" de certains fournisseurs accusés de tromperies sur les prix. Son ministère a identifié 82 entreprises dont les prix affichés sur la liste officielle du gouvernement sont inférieurs à ceux proposés sur leur site internet au moment de l'achat par les clients, selon un communiqué. Ces fournisseurs vendent des tests à réaliser au deuxième et parfois au huitième jour suivant l'entrée au Royaume-Uni en provenance d'un pays de la liste "verte" et "orange" (dans laquelle figure notamment la France). Ces 82 entreprises, qui représentent 18% de celles recommandées par les pouvoirs publics, vont subir un avertissement et prennent le risque d'être retirées du site du gouvernement. En outre, 57 fournisseurs vont eux disparaître de la liste, puisqu'ils ont cessé leur activité ou ne fournissent pas les tests requis. Le ministère promet de faire des vérifications régulières et de s'assurer que les fournisseurs respectent les règles sur les prix et ne changent pas leur nom pour revenir sur la liste une fois exclus. "Il est absolument inacceptable pour une entreprise qui fournit des tests de tirer profit des vacanciers et les mesures annoncées aujourd'hui font la chasse à ces comportements de cowboy", souligne Sajid Javid, cité dans le communiqué. L'association de défense des consommateurs Which? a elle regretté que le gouvernement ait mis presque six mois pour réaliser son audit et sévir. "Le nombre d'entreprises qui sont exclues ou sont averties montre qu'il est extrêmement difficile pour les voyageurs de choisir un fournisseur de confiance et fiable", selon Rory Boland, un responsable de l'association. Dans le même temps, le gendarme britannique de la concurrence, la CMA (Competition and Markets Authority) procède à un examen du marché, en raison des craintes liées au coût élevé des tests. Le secteur aérien, notamment les compagnies "low cost", s'est régulièrement plaint du prix des tests, qui pourraient décourager certains vacanciers, surtout ceux qui voyagent en famille, de se rendre au Royaume-Uni. Les prix varient énormément d'un fournisseur à l'autre, mais il faut compter autour de 100 livres, voire plus dans certains cas, pour un kit de deux tests.


Lu 670 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS