Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Liaison bihebdomadaire entre Bruxelles et Essaouira

Un Boeing 737-800 de TUI fly en provenance de Belgique avec 140 passagers à bord, a atterri vendredi à l’aéroport Mogador




Nul n’ignore le sérieux problème qui frappe de plein fouet la destination touristique d’Essaouira au niveau du transport aérien suite à la décision de Royal Air Maroc d’arrêter ses vols depuis l’aéroport Mogador faute de rentabilité. Les acteurs touristiques locaux et l’Office national des aéroports (ONDA), abandonnés à leur sort, n’ont cessé depuis lors de tenter de convaincre les compagnies aériennes internationales, européennes surtout, des opportunités qu’offre Mogador au niveau du transport aérien. Des efforts qui ont une fois de plus permis l’opérationnalisation d’une nouvelle ligne aérienne directe reliant l’aéroport Charleroi-Bruxelles-Sud et l’aéroport Essaouira-Mogador.
La nouvelle ligne, assurée par la compagnie  belge à raison de 2 vols par semaine, a été lancée vendredi 2 mai 2017 à l’aéroport Mogador en présence des autorités locales et des élus ainsi que les acteurs touristiques de la ville. Un Boeing 737-800 en provenance de l’aéroport Charleroi-Bruxelles-Sud avec 140 passagers à bord, a atterri à l’aéroport Essaouira-Mogador au grand bonheur des GRIT de la ville.
D’après Yahya Laârous, directeur de l’aéroport Essaouira-Mogador, cette nouvelle ligne aérienne boostera l’attractivité aérienne de la cité des alizés, et renforcera les résultats positifs du nombre d’arrivées enregistré début 2017.
Pour Meriem Belyasmine, représentante de la compagnie TUI fly, le lancement de cette liaison représente une bonne nouvelle pour les citoyens des deux pays, notamment les touristes belges et les Marocains résidant en Belgique.  C’est un projet de grande envergure qui s’inscrit dans la volonté de la compagnie et des acteurs locaux de promouvoir la destination d’Essaouira, a-t-elle tenu à préciser. Toujours d’après elle, TUI fly poursuit ainsi sa croissance au Maroc grâce à une flotte d’avions de dernière génération, un service de qualité et des tarifs attractifs.
Active au Maroc depuis 12 aéroports, TUI fly dessert la France, l’Italie, la Belgique et les Pays-Bas avec un taux de remplissage avoisinant les 92 %. La deuxième compagnie aérienne belge,  a transporté 3,7 millions de passagers en 2016. Sa flotte comprend 27 avions tandis que son réseau compte 187 lignes et relie 111 aéroports. Le modèle d’affaires de TUI fly est hybride car la compagnie transporte à la fois des voyageurs qui achètent uniquement le billet d’avion et ceux qui optent pour un package avec un tour opérateur.
Le lancement de cette ligne aérienne permettra de promouvoir la destination Essaouira dans la région bruxelloise, le Benelux et le Nord de la France avec l’espoir d’attirer d’autres parts de marché pour la région d’Essaouira et d’augmenter le nombre de touristes en provenance de cette région.

Abdelali Khallad
Mercredi 7 Juin 2017

Lu 751 fois


1.Posté par Muslim le 07/06/2017 08:16 (depuis mobile)
L''avion est un moyen sûr et rapide, ceux qui prennent la voiture pour se rendre au Maroc aiment se compliquer la vie, en plus on peut louer une voiture une fois arrivés sur place, alors pourquoi se taper 3 jours de trajets!

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés