Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les réseaux sociaux adjuvants et adversaires de l’administration

Quand l’Autorité s’essaye à sauver l’éthique publique




En cette ère où le web 2.0 domine le monde des communications, il a suffi d’un échange d’informations aussi simple qu’une vidéo d’une administration vidée de ses substances quelque part dans la ville ocre pour faire bondir la Toile. C’est que nous autres citoyens attendons beaucoup de la nôtre. En plus d’être à disposition du peuple, une ouverture, un dialogue et un peu de transparence que seule une infime minorité d’entreprises publiques et privées semblent vouloir nous consentir. Vous en conviendrez, cela serait d’une cordiale bienvenue.
Ces attentes, ô miracle, et bien il est une administration qui n’en a pas fait la sourde oreille, à en juger par les mesures disciplinaires prises à l'encontre de responsables et cadres de la délégation provinciale de l’Industrie et du Commerce de Marrakech, pour absence non justifiée aux heures ouvrables, une initiative qui a porté ses fruits au regard des autres moyens employés aussi pour corriger cette situation par le ministère de Moulay Hafid Elalamy.
En outre, d’autres instructions ont été ordonnées afin que les services centraux et extérieurs du ministère soient dotés d’un système de pointage centralisé, la réorganisation administrative des locaux sera, par ailleurs, entreprise au niveau de l’ensemble des délégations provinciales, de manière à ce que les citoyens soient reçus et orientés par un responsable et pour que leur soit constamment fourni un service de qualité, selon le communiqué du ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique  et qui au passage s’est dit investi dans l’établissement d’une charte de fonctionnement des délégations permettant une programmation rationnelle des activités externes des cadres, de telle sorte à assurer un service minimum lors des sorties et missions de contrôle effectuées.
Cet assortiment de décisions visant à créer un effet d’ensemble, a été superbement salué par les internautes au regard des répondants favorables qu’il a suscité à travers la Toile. S’il est une vérité aujourd’hui c’est que les réseaux sociaux, qu’on le veuille ou non, représentent une préoccupation concrète qui interpelle tout à chacun au vu des dérivées et des conséquences qu’ils engendrent car, soumis à l’intérêt général, la preuve par l’exemple de Marrakech.  Cette nouvelle forme de communication qui obéit à des règles et à des objectifs spécifiques fait craindre de par l’ampleur planétaire qu’elle génère.
On ne peut donc que rendre hommage à cette initiative du ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, d’avoir accepté de se laisser déconstruire par des profanes, citoyens experts ou amateurs intéressés et surtout d’avoir répondu par des décisions quelque peu conformes à leurs attentes. Cette première pour ainsi dire d’une administration centrale qui consent à construire l’action publique grâce aux réseaux sociaux mérite d’être applaudie et nous en chantons les louanges à ce dialogue en puissance avec les citoyens.
De là, à dire que les réseaux sociaux sont un électrochoc pour réveiller l’administration, il n’y a qu’un pas que nous franchirons aisément au regard des nombreux exemples, qu’un sniper précurseur en la matière, celui de Targuist en l’occurrence, niché dans les montagnes du Rif et armé d’une caméra qui filmait des gendarmes véreux, avait initié sur le Net d’ici-bled, en instaurant des garde-fous virtuels contre l’arbitraire.

Mohamed Jaouad Kanabi
Samedi 10 Mars 2018

Lu 645 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés