Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les produits agricoles alimentaires et de la pêche maritime affichent de bonnes performances à l’export

Bon déroulement de la campagne d’exportation 2019-2020




Les produits agricoles alimentaires et de la pêche maritime affichent de bonnes performances à l’export
 Les activités d’exportation des produits alimentaires agricoles et maritimes se maintiennent et se déroulent dans de bonnes conditions, a annoncé le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.
En dépit du contexte spécifique imposé par la pandémie du coronavirus (Covid-19), et ses conséquences sur l’activité économique nationale, « les secteurs agricole et de la pêche maritime maintiennent leurs activités le long de la chaîne de valeur des produits depuis la production jusqu’à la commercialisation, y compris à l’export », a-t-il affirmé récemment soulignant un bon déroulement de la campagne d’exportation 2019-2020.
Grâce à une forte mobilisation de l’ensemble des intervenants et aux dispositions et mesures prises dans le cadre du Covid-19, les professionnels du secteur agricole et de la pêche maritime parviennent à maintenir les « équilibres à l’échelle de tous les maillons de la chaîne de valeur, depuis la production jusqu’à la mise sur les marchés des produits, notamment sur les marchés d’exportation », a constaté le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime.
Ainsi, dans un communiqué mettant en lumière des chiffres plutôt encourageants, le département que dirige Aziz Akhannouch a noté un accroissement de 3% des exportations des produits maraîchers au 14 avril 2020, équivalent à un volume de l’ordre de 876.000 tonnes contre 848.900 tonnes à la même date de la saison précédente.
Bonne nouvelle également du côté des fruits rouges dont les exportations ont affiché une forte croissance durant la campagne en cours, avec un volume de l’ordre de 68.400 tonnes au 14 avril 2020. Ce qui représente une amélioration de 27% par rapport à la campagne précédente à la même date (54.000 tonnes).
Egalement en hausse, les exportations de la pastèque sont passées de 5900 tonnes à 11.900 tonnes, enregistrant ainsi une bonne performance par rapport à la saison écoulée. Tandis que l’embellie observée du côté des exportations du melon s’est traduite par un accroissement de +18%.
« Concernant les produits de la mer, le volume exporté durant cette campagne au 14 avril 2020, est de l’ordre de 496.400 tonnes, contre 481.200 tonnes durant la même période de la campagne précédente, enregistrant une croissance de 3%, a relevé le ministère.
En ce qui concerne les exportations des agrumes, le tableau n’est en revanche pas idyllique. En effet, il ressort des données statistiques qu’elles ont enregistré une baisse de l’ordre de 30% suite au recul de la production au titre de cette même campagne.
Malgré ce repli, « la valeur des exportations se maintient à un bon niveau grâce à la bonne tenue des prix sur les marchés internationaux », a assuré le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.
Enfin, revenons aux mesures sanitaires liées à la pandémie du Covid-19 pour rappeler que « les exportateurs des produits alimentaires agricoles et maritimes ont adopté au niveau de leurs unités des mesures strictes de sécurité et d’hygiène » mises en place par le ministère de de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.
Il s’agit notamment du renforcement du dispositif d’hygiène du personnel au sein des structures de conditionnement et de transformation, de la désinfection régulière des locaux et moyens de transport et du contrôle de la température des employés pour éviter l’accès aux personnes potentiellement atteintes de la maladie aux locaux des unités.
Autres mesures, toujours prises dans ce cadre : « La mise à la disposition du personnel des moyens de protection (masques et gants) et le respect des distances de sécurité nécessaires entre le personnel pour réduire les risques de contamination », a-t-on rappelé de même source.

Alain Bouithy
Mardi 21 Avril 2020

Lu 402 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif