Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les prix des actifs immobiliers repartent à la hausse

L’IPAI s’est accru de 0,9% en glissement trimestriel




Après avoir dévissé au cours des deux trimestres précédents, l’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a repris de la hauteur au troisième trimestre. Il a enregistré une hausse de 0,9%, selon des chiffres publiés par Bank Al-Maghrib (BAM) et l'Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).
« Cette évolution traduit l’accroissement des prix de l’ensemble des catégories de biens, avec des taux de 0,9% pour le résidentiel, de 0,6% pour le foncier et de 1,7% pour les biens à usage professionnel », selon les explications de BAM et de l’ANCFCC.
Dans une note conjointe sur la tendance globale du marché immobilier au cours du troisième trimestre 2019, ces deux institutions ont également relevé qu’après une baisse trimestrielle de 5,2%, le nombre de transactions a connu une augmentation de 6% au cours du même troisième trimestre. Ce qui, ont-elle indiqué, reflète des hausses de 3,7% pour le résidentiel, de 18,6% pour les terrains et de 0,7% pour les biens à usage professionnel.
De même source, il ressort que les prix des actifs immobiliers ont augmenté de 0,9% en glissement annuel, affichant des hausses de 0,4% pour les biens résidentiels, de 1,5% pour les terrains et de 2,2% pour les biens à usage professionnel.
« Concernant le nombre de transactions, il a affiché un recul de 0,8%, reflétant des baisses des ventes de 0,8% pour les biens résidentiels, de 0,2% pour les terrains et de 2,5% pour les biens à usage professionnel », selon la note.
En détail, les données statistiques révèlent un accroissement des prix des actifs résidentiels de 0,9% en glissement trimestriel, reflétant des augmentations de 1% pour les appartements, de 0,2% pour les maisons et de 0,6% pour les villas.
A en croire la note de BAM de l’ANCFCC, les transactions se sont inscrites en hausse de 3,7%, recouvrant des progressions de 3,9% pour les appartements et de 8% pour les maisons, et un repli de 17,8% pour les villas.
En glissement annuel, il apparaît que «les prix des biens résidentiels se sont appréciés de 0,4%, recouvrant une augmentation de 0,8% pour les appartements et des diminutions de 1,6% pour les maisons et de 2,4% pour les villas». Alors que les transactions se sont repliées de 0,8%, suite à la baisse des ventes de l’ensemble des catégories de biens, avec des taux de 0,5% pour les appartements, de 2,7% pour les maisons et de 10,8% pour les villas.
En ce qui concerne le foncier, les chiffres recueillis font état d’une hausse des prix des terrains de 0,6% et d’un accroissement des transactions de 18,6% au troisième trimestriel, fait savoir la note soulignant qu’en glissement annuel, les prix du foncier ont marqué une hausse de 1,5%, alors que le nombre de transactions a reculé de 0,2%.
S’agissant des prix des biens à usage professionnel, il apparaît qu’ils ont enregistré un accroissement de 1,7%, en glissement trimestriel, consécutif aux augmentations des locaux commerciaux et des bureaux respectivement de 1,6% et 1,9%.
Quant au nombre de transactions, il a affiché au cours de ce même trimestre une hausse de 0,7%, recouvrant un accroissement des ventes des locaux commerciaux de 6,1% et une baisse de celles des bureaux de 25,8%.
A noter qu’en glissement annuel, «les prix ont affiché une hausse de 2,2%, tirée par l’augmentation des prix des bureaux de 12%. Les prix des locaux commerciaux, ont, en revanche, diminué de 0,4%.
Pour leur part, les transactions ont enregistré une baisse de 2,5%, reflétant les reculs des ventes de 1,2% pour les locaux commerciaux et de 11% pour les bureaux», selon la note.


 

Taqa Morocco affiche une baisse de son RNPG


Le Résultat net part du groupe (RNPG) de Taqa Morocco a enregistré, au terme du troisième trimestre 2019, une baisse de 1%, passant à 789 millions de dirhams (MDH), contre 797 MDH lors de la même période de l'année précédente.
Ce repli s'explique par l'évolution du résultat d'exploitation ainsi que par l'amélioration du résultat financier suite à la baisse des charges d'intérêts sur emprunts consécutive aux remboursements de la période, indique Taqa Morocco dans un communiqué, relevant que le taux de marge nette consolidée s'est ainsi établi à 14,8% à fin septembre contre 16,2% au 30 septembre 2018.
Le résultat d'exploitation consolidé a atteint 1,921 milliard de dirhams (MMDH), en baisse de 3,7% par rapport à fin septembre 2018, suite à l'évolution défavorable de l’indice du prix du charbon sur le marché international par rapport au prix d’achat, rapporte la MAP. Ainsi, le taux de marge opérationnelle consolidée est passé de 31% à 27,8% au 30 septembre 2019.
Quant au chiffre d'affaires consolidé, il a affiché une progression de 7,5%, passant de 6,427 MMDH à 6,910 MMDH, selon le communiqué, expliquant cette hausse principalement par la bonne performance opérationnelle de l’ensemble des unités 1 à 6 et l’augmentation des frais d’énergie consécutive à l’évolution du prix d’achat du charbon sur le marché international.
Taqa Morocco fait également état d'un montant des investissements consolidés au 30 septembre 2019 de 38 MDH, en baisse de 58,7% comparé au 30 septembre 2018 suite à la réalisation de la révision mineure de l’unité 4 en 2018. Ces investissements comprennent principalement des projets de maintenance des unités et des projets relatifs aux systèmes d’information.
L'endettement net consolidé a enregistré, pour sa part, une baisse de 8,6 % par rapport au 30 septembre 2018, principalement due aux remboursements de la période.
Au titre du troisième trimestre 2019, le chiffre d’affaires consolidé a enregistré une progression de 6,4% comparée au troisième trimestre 2018, qui s'explique par l’effet combiné de la bonne performance opérationnelle des unités 1 à 6 et de l’augmentation des frais d’énergie suite à l’évolution du prix d’achat du charbon sur le marché international.

 

Alain Bouithy
Jeudi 21 Novembre 2019

Lu 1401 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com