Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les niveaux de volatilité MAD/USD favorables aux couvertures


Libé
Jeudi 4 Février 2021

Attijari Global Research (AGR) a conseillé, dans sa note hebdomadaire “Weekly MAD Insights – Currencies”, aux investisseurs de poursuivre la couverture de leur position en devises, et ce compte tenu du mouvement de dépréciation du dirham face au dollar initié depuis le début de janvier 2021. Les niveaux de volatilité actuels du dirham, conjugués à un rattrapage attendu des flux imports, demeurent favorables aux stratégies optionnelles de couverture, estiment les analystes d’AGR.

En outre, ladite note indique qu’au cours de cette semaine, la position de change a franchi à la baisse le seuil des 5 milliards de dirhams (MMDH) et s’est située en moyenne à 5,4 MMDH contre 5,9 MMDH une semaine auparavant, rapporte la MAP. Cette évolution s’explique par un flux de couverture des opérations import plus important que celui des opérations export, précisent les analystes d’AGR, notant que les spreads de liquidité se sont davantage rétrécis, mais à une ampleur moins importante que les semaines précédentes. Ces spreads atteignent 3,28%, en repli hebdomadaire de 6,1 points de base (PBS). Dans ce contexte, la dépréciation du dirham face au dollar, observée depuis le début de 2021, se poursuit. A cet effet, la parité USD/MAD a atteint 8,96, en hausse de +0,28%. L’effet panier, évalué à 0,22%, explique l’essentiel de l’évolution du dirham contre 0,06% seulement pour l’effet marché.

Côté perspectives, les analystes d’AGR maintiennent leur scénario de dépréciation du dirham face au dollar et à l’euro à horizons 1, 2 et 3 mois, et ce en marge de la poursuite de la dépréciation de la monnaie nationale face au billet vert au cours de cette semaine, d’un effet restrictif sur la position de change des banques et du rétrécissement attendu des spreads de liquidité. La parité USD/MAD devrait évoluer autour de 9,03 à horizons 1et 2 mois respectivement, avant d’atteindre 9,05 à horizon 3 mois, contre 8,96 actuellement. Par conséquent, le dirham se déprécierait face au dollar de 0,8%, 0,9% et 1,1% sur les mêmes périodes, soit des niveaux moins importants que ceux prévus la semaine dernière.

Face à l’euro, le dirham devrait se déprécier à des niveaux plus importants. La parité EUR/MAD devrait atteindre 11,01, 11,02 et 11,05 à horizons 1, 2 et 3 mois respectivement, contre un niveau actuel de 10,87. Les niveaux de dépréciation devraient ainsi atteindre 1,3%, 1,4% et 1,6% à horizons 1, 2 et 3 mois respectivement.


Lu 728 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS